ANDROID  DS  GBA  GC  IOS  MD  N3DS  NES  PC  PS1  PS2  PS3  PS4  PSN  PSP  PSVITA  SNES  SWITCH  WII  WIIU  X360  XBOXLIVE
Valhalla Knights 3

Fiche complète de ce jeu

Après 3 épisodes sur PSP (en comptant Battle Stance) et un opus sur Wii, Valhalla Knights nous revient sur Vita. Le jeu n'a pas changé d'orientation, et reste un RPG « hardcore » très orienté farming. Néanmoins il est quand même bon de noter que le jeu se veut plus « facile » que les précédents opus sur PSP, et d'ailleurs Xseed a contribué à ça en faisant en sorte que le joueur gagne plus d'expérience et d'argent, et que certains achats coûtent moins cher. Ce jeu est-il donc devenu finalement recommandable pour le commun des mortels ? Hé bien non, mais vous allez vite comprendre pourquoi.

Sam Fisher

Vous devrez toujours créer un personnage en choisissant sa race, son sexe ; libre à vous ensuite de lui changer son visage, de lui mettre des cicatrices, etc. L'histoire débute donc par votre arrivée (en compagnie d'autres personnes également) dans une prison. Cependant, vous et Carlos (un personnage vous accompagnant), êtes des espions infiltrés dans cette prison pour rechercher des informations sur un fameux trésor. Vous ferez ensuite rapidement la connaissance d'un autre espion (et allié) Paul, qui aura évidemment vite fait de rejoindre vos rangs. Vous recevrez ensuite vos ordres comme par magie, et vous avez tout intérêt à vous exécuter, car nos 3 compagnons ont un étrange tatouage sur eux qu'on appelle la « marque de la mort ». Vous l'aurez compris, si vous refusez les ordres, vous mourrez.

Mais on ne va pas s'étendre plus longtemps sur le scénario, qui est aussi court que mauvais. Les quêtes faisant avancer l’histoire se résument à « va là-bas et tue cette personne », « va là-bas et regarde le dialogue sans intérêt », « tiens retourne donc là-bas et tue cette autre personne ».
Sachez enfin que la plupart de vos alliés vont généralement vous trahir et que vous devrez donc les tuer. En fait vous passez votre temps à tuer tout le monde. Fait assez drôle également, alors que de base vous êtes un espion à la solde de l'empereur, quand ce dernier arrive à la prison, on constate que la moitié des personnes dans la prison sont des espions (que ce soit pour l'empereur ou pour l'alliance). Pour prouver à quel point c'est mauvais (je m'excuse d'avance pour ce « spoil », mais je ne dirais aucun nom), vous devrez à un moment, pour vous défendre tuer un ami (auquel on aurait pu s'attacher). Sauf qu'une fois battu, il meurt emporté par la marque de la mort, mais notre personnage principal n'en a juste rien à faire. Une expression aussi vide qu'un caillou en le regardant mourir, et puis on s'en va...

J'ai également dit que la quête principale est assez courte, et pour cause, puisqu'il s'agira simplement de vous rendre à certains endroits, lire des dialogues ou livrer un autre combat obligatoire, pour qu'ensuite on vous donne généralement une autre mission. Et vu qu'il est tout à fait possible d'éviter tous les combats (sur la carte), on avance très rapidement. D'autant plus qu'à part pour la dernière mission du jeu, il n'y a aucun donjon gigantesque à traverser. Et s'il faudra bien 35-40 heures pour terminer le mode histoire, vous pourriez me dire « mais en fait la durée de vie est honnête ! », et je vous répondrais «  hé bien pas tout à fait ». En gros, retirez au moins 30 heures de farming, et vous obtiendrez la vraie durée de vie du scénario.

On pourra toujours argumenter que le leveling est « nécessaire » dans un J-RPG, sauf que dans la plupart des jeux on peut quand même avancer sans faire aucun leveling ou très peu. D'autant plus qu'il suffit de voir de nombreuses vidéos sur la toile, où des joueurs s'amusent à finir les jeux en « low level ». La différence avec notre Valhalla Knights, c'est que farmer est obligatoire, si vous ne voulez pas en faire, vous n'avancerez aucunement dans le jeu.

Guild

A présent voyons un peu plus en détail tout ce qu'il est possible de faire dans ce jeu. Néanmoins je tiens à m'excuser par avance, car je ne pourrais pas dire s'il y a des nouveautés ou des choses qui ont été retirés par rapport aux précédents épisodes. En effet j'avais juste un peu joué au premier et au deuxième, mais abandonné très rapidement (pas même 1h de jeu). Cependant j'ai joué un peu plus à l'épisode Wii, mais vu qu'il ne s'inscrit pas réellement dans le même registre, il n'y a que ce troisième épisode que j'ai réellement terminé.

Vous l'avez donc compris à présent, les Valhalla Knights sont des jeux où on passe son temps à farmer, encore et encore. En vérité vous pourrez faire évoluer plusieurs classes pour vos personnages, chaque classe ayant son propre niveau ; donc si par exemple vous avez commencé le jeu en guerrier et que vous voulez devenir mage, vous repartirez au niveau 1.
Cela dit, l'astuce à retenir, vis à vis de ça, c'est qu'il vaut quand même mieux faire évoluer plusieurs classes en se fixant plus ou moins une limite. Car en vérité, à chaque fois que l'on gagne un niveau, on gagne un point bonus à distribuer dans les stats (STR, VIT, INT, etc.). Du coup, quelqu'un qui aura juste monté une seule classe par exemple au niveau 30, pourra être plus faible qu'un autre qui aura monté 6 classes au niveau 10, car justement il aura accumulé beaucoup plus de points à distribuer. Rien ne vous empêche cela dit de monter une première classe pour tous vos personnages, jusqu'à un « haut niveau », puis de changer de classe car vous aurez de toute façon de très bons équipements et aussi de très bonnes compétences.

D'ailleurs les compétences, parlons-en ! Toutes les classes possèdent 10 compétences. Pour apprendre des compétences, rien de plus simple, il faut juste tuer des ennemis. Et comme tous les ennemis donnent le même nombre de SBP (les points de compétences en gros), à savoir 2, si vous ne voulez pas vous embêter, vous pouvez toujours vous acharner sur les premiers ennemis du jeu... Mais mis à part les compétences actives en combat qui pourront améliorer votre force, ou vous permettre d'exécuter certaines attaques d'après l'arme équipée, il y a surtout les compétences passives, et ça c'est super important !

En effet, ces compétences peuvent améliorer vos personnages de façon plutôt « violente ». Comprenez par là que vos statistiques pourront faire un sacré bond en avant. Vous trouverez quelques compétences passives parmi chaque classe, cela donnant quelques petits bonus toujours appréciables. Mais quand vous maîtrisez parfaitement une classe, à savoir que vous avez appris les 10 compétences, une dernière se débloque automatiquement. Imaginez donc un mage qui se retrouve ensuite avec une capacité lui augmentant ses SP (MP si vous préférez) de 500 avec une attaque magique de +100. Le voleur est encore plus utile puisqu'il offre +1000 HP et +500 SP. Imaginez donc revenir au niveau 1 en changeant de classe et d'équiper des compétences de ce genre, ça vous change littéralement la vie.

Néanmoins attention, vous n'êtes pas non plus libre de jouir de toutes ces compétences d'un coup. Vous ne disposerez que de 4 emplacements pour les compétences passives, et vous ne pourrez en profiter réellement que sur 3 classes. En fait, en plus de votre classe principale, vous aurez accès à deux « sub-class », qui vous permettra précisément de profiter des compétences de ces dernières. Et mis à part les compétences passives, cela peut en effet jouer sur l'efficacité de vos personnages, comme par exemple un mage qui pourra utiliser tous les sorts de soin d'un prêtre. En gros il restera dans son élément, « la magie », et sera tout autant attaquant que soigneur.

En conclusion, augmenter le niveau des classes et apprendre toutes les compétences, même si cela peut prendre un sacré paquet de temps, laisse également place à une sacrée personnalisation. Voir nos personnages progresser et devenir de plus en plus efficaces est quand même très satisfaisant.

Clan A vs Clan B

Pour en venir maintenant sur les combats, on peut se constituer un petit groupe de 7 personnages, et il en va de même pour l'ennemi. Cela dit, bien que les personnages possèdent tous une personnalité, ce qui peut jouer sur leur réactions et même sur la classe qui leur convient (du moins ça c'est l'explication de base...) ne vous attendez à aucune réelle stratégie. Une fois sur le champs de bataille, c'est uniquement un beau bazar. D'autant plus que, même si vous pouvez établir une formation, mettre vos guerriers en avant et vos mages en arrière, si vous jouez un mage et que vous voulez commencer un combat « aléatoire », votre mage va se retrouver en plein milieu de la mêlée.

Tous les ennemis sont visibles à l'écran et se promènent sur la carte. L'ennui c'est que généralement ils ne se soucient absolument pas de votre présence, même si vous vous mettez à danser devant eux. Parfois ils vont se mettre à vous courir après et démarrer par eux même le combat, mais dans la plupart des cas, ça sera à vous de les taper pour faire débuter le combat. Et encore, parfois vous pourrez vous acharner sur eux sans qu'ils n'aient la moindre réaction. Si vous êtes trop fort et que vous retournez voir les premiers monstres du jeu, vous pourrez éventuellement même les tuer avant que le combat ne démarre. Retenons juste que démarrer un simple combat peut parfois être très pénible...

Parlons à présent de la difficulté. Comme cela a déjà été dit, le jeu se veut plus facile que les épisodes précédents ; certains « fans » de la série se tuent même à le répéter. Néanmoins rassurez les amoureux de la difficulté, ils pourront toujours mourir en l'espace de 5 secondes sans être bien préparés. Chouette, non ?

A mon sens, la difficulté est due à un gros manque d'équilibre. Je prendrais l'exemple du boss de fin dans ma partie. J'ai du faire environ 10-15h de leveling avant, sachant que j'allais affronter le boss final. Je vais donc ensuite à sa rencontre et je termine le premier combat en l'espace d'à peine quelques secondes. Je me dis donc que je suis sûrement trop fort pour lui à l'heure actuelle. Vient ensuite le second combat, où c'est moi qui me fait détruire en quelques secondes... Je réessaye juste après, et je gagne quand même, mais de justesse : honnêtement, c'est juste hyper frustrant. Faire autant de leveling, tout ça pour mourir comme un rien. Je ne dis pas que je devais tuer tout le monde en 1 coup, mais quand on réussit la première partie du combat les doigts dans le nez, pour ensuite se faire démonter sans raison, c'est incompréhensible. Il arrivera parfois de devoir enchaîner ainsi 2 ou 3 combats contre certains boss ; sauf qu'ils seront toujours de plus en plus forts, alors qu'ils sont sensés être blessés...

Mais voici une autre chose qui risque de vous frustrer : le boost. En effet, il est possible d'activer un boost pour toute votre équipe, ce qui vous rendra plus fort, plus rapide, et sans risque d'être déséquilibré par les attaques adverses. L'ennui est que ce boost ne peut s'activer généralement que lorsqu'on se trouve dans une situation critique (en vérité c'est ce que j'ai constaté), comprenez par là en ayant perdu plusieurs de vos membres d'équipe. Évidemment, l'ennemi possède également cette faculté. Le truc c'est que ce boost est d'une telle puissance que ça en devient ridicule. Par exemple, vous pouvez très bien tuer la moitié de vos adversaires en quelques secondes, ils vont alors activer leur boost et vous allez avoir un joli « game over » dans les 10 secondes qui suivent... C'est chouette, une fois de plus.

Au passage, on notera que quand l'ennemi a activé son boost, l'IA devient des plus stupides, les ennemis se mettant juste à courir vers le personnage que vous contrôlez. Donc même si vous mourrez, ils continueront à s'acharner sur votre cadavre un petit moment. Du coup, quoi faire ? C'est simple, quand vous voyez « Ennemy boost » s'afficher à l'écran, courrez en priant pour que vos alliés tuent le restant des adversaires.

On va quand même également reparler du farming. Même en appréciant faire du leveling, farmer etc., croyez moi, Valhalla Knights 3 va réussir à vous en dégoutter totalement. Prenons une fois de plus quelques exemples pour illustrer la chose. Toujours dans le cadre d'un J-RPG, imaginons que vous vous retrouviez coincé face à un boss. Que fait-on ? Tout juste un peu de leveling pendant 30 minutes, voire 1 heure, allant même jusqu'à 2 heures pour s'assurer la victoire facile. Cela n'arrive généralement que pour quelques boss, et, dans un titre bien équilibré, le temps d'explorer les donjons ou traverser la carte, les combats aléatoires vous assurent un bon niveau.

Dans Valhalla Knights 3, il faut faire la même chose entre chaque quête du scénario. Etant donné qu'il n'y a pas réellement de donjons à traverser et qu'on peut esquiver tous les ennemis, les missions du scénario ne sont que des boss (sauf s'il y a juste un dialogue cela va de soit). Donc prévoyez minimum 2 à 5 heures de farming tous les 2-3 boss.

Pour prendre encore un autre exemple, nous pourrions citer les T-RPG de Nippon Ichi, avec Disgaea (pour le plus connu) où il est tout à fait possible de monter au niveau 9999 et d'avoir des statistiques dépassant facilement les millions. Mais dans ces jeux, tout cela est optionnel, et le mode histoire ne vous demandera pas de si gros efforts de farming. Donc, autant certains joueurs vont passer des centaines d'heures à faire les mêmes choses pour avoir des personnages de fou furieux, autant si ce côté là ne vous intéresse pas, vous n'avez pas à le faire. Contrairement une fois de plus à Valhalla Knights 3 où un leveling de fou furieux est obligatoire.

Ce qui est d'autant plus pénible, car il n'y a pas de technique précise pour farmer. Tout le monde devra obligatoirement se retrouver au même endroit pour farmer car il n'y a pas d'autres solutions (à moins que vous vouliez que cela soit encore plus lent). Pour en avoir parlé avec Delldongo, qui a aussi joué au jeu, (sans avoir pu aller au bout du bout, NDLR), pour lui préciser que j'avais fait ça comme ça, que j'avais farmé ici, que j'avais refait cette quête en boucle, et bien pour lui c'était exactement pareil. Donc ne pensez pas prendre le jeu d'une autre manière que quelqu'un d'autre.

Tant qu'on est dans la joie du farming, sachez également qu'au niveau des classes, vous ne démarrez (avec tous les personnages) qu'avec les classes basiques. Pour obtenir des classes plus avancées, il faudra acquérir des cartes. Ces cartes peuvent s'obtenir de façon assez « simple », par exemple dans certains coffres ou en obtenant une amitié maximum avec les hôtesses (je reviendrais là-dessus plus tard). Même ainsi, on ne récupère les cartes d'une classe que deux, voire trois fois ; et oui, car si on utilise une carte sur un seul personnage pour lui débloquer la classe, ça ne débloque pas la classe pour tous.

Et comment obtenir autrement ces cartes ? Hé bien en farmant, vous l'aurez deviné ! Petit problème : le taux de drop des cartes est très très bas (Ragnarok Online avec ses taux de drop des cartes de boss à 0,02% vous salue bien). En réalité, très peu de joueurs à ce jour on réussi à en obtenir. XSeed a donc du sortir des quêtes en DLC afin de permettre aux joueurs d'obtenir certaines de ces cartes. Un petit tour sur le Wiki Japonais du jeu vous apprendra que le taux de drop est désespérant, tellement il est faible. Vous pouvez donc rêver pour obtenir toutes les classes pour vos 7 personnages.

Tripotage

Mis à part le fait de « créer » d'autres personnages pour votre équipe, vous pourrez également en obtenir des « tout fait ». En effet, dans la prison il y a plusieurs personnes à qui vous pouvez parler et qui peuvent souhaiter devenir votre ami. Il sera assez simple de reconnaître ces personnes, puisque généralement elles vont se présenter, et vous aurez un icône de cœur au dessus de leur tête. Il faudra donc remplir le cœur entièrement pour les voir rejoindre vos rangs, et pour ce faire il faudra leur donner des cadeaux. Ces cadeaux peuvent être obtenus dans des coffres ou comme récompenses, mais surtout il faudra les acheter avec vos « pas ». En réalité, le nombre de pas que vous avez fait sert de monnaie d'échange pour acheter ces précieux cadeaux.

Cependant, les personnages cités plus haut sont tous des personnages masculins, et les joueurs seront certainement plus attirés par les hôtesses des magasins. Dans les boutiques de la prison, vous devrez avant tout payer pour accéder aux boutiques, et ensuite acheter ou accepter des quêtes (il existe néanmoins un endroit où on n'a nul besoin de payer). Les hôtesses que vous allez payer peuvent donc également être recrutées. De simples cadeaux suffiront, mais vous pouvez aussi tenter ce qu'on appelle le « sexy time ». Après avoir depensé un certain montant auprès d'une hôtesse, elle vous demandera si vous voulez faire de « vilaines choses » avec elle. Si vous acceptez, vous devrez frotter votre écran pour faire monter les cœurs de la demoiselle. Pour faire monter les cœurs plus rapidement, vous devez chercher le point faible – ou disons, sensible - de la jeune fille en question. Au final, cela augmentera votre rang d'amitié avec elle, et si vous arrivez à finir le mini-jeu dans les temps, vous aurez également un objet en cadeau.

En conclusion, le jeu vous laisse le choix de recruter soit des personnages de la prison, soit d'en créer ; néanmoins évitez de vouloir augmenter plus de 7 personnages, cela pourrait vous prendre encore bien plus de temps...

Grinding Knights

Bref vous l'aurez compris, le jeu possède une durée de vie des plus conséquentes si vous décidez de bien améliorer une équipe complète de 7 personnages. L'histoire principale vous prendra déjà pas mal de temps, même si cela est la cause d'un leveling honteusement obligatoire. Mais une fois le jeu terminé, vous pourrez passer au « post-game » où de nouvelles quêtes, équipements et donjons sont disponibles.

Un petit mot quand même sur ce post-game, car en réalité l'histoire continue. Et en vérité, bien que le jeu ait un scénario assez bancal, il y a certaines choses qui se passent à la fin du jeu, mais si on ne progresse pas dans le post-game, et bien il y a des choses qu'on ne saura jamais. Sauf que, vous l'avez compris, si vous voulez en savoir d'avantage, il va falloir farmer encore et encore...

Il reste aussi certains points que je n'ai pas mentionnés, comme le fait qu'il soit possible d'augmenter les statistiques de vos personnages via une clinique. Evidemment cela coûte beaucoup d'argent, et en plus l'opération peut échouer ; on peut donc s'amuser à faire des reset en boucle.

Mais pour résumer, si vous aimez le farming pire que dans un MMO, vous en aurez largement pour votre argent, au point de pouvoir passer votre vie dessus, ou jusqu'au quatrième Valhalla Knights (mon dieu, non...).

Autre petit point également, il existe aussi un mode online. Mais contrairement au tout premier Valhalla Knights, il ne s'agira pas de coopération, mais plutôt de PvP, donc votre clan contre celui d'un autre joueur. Ensuite, que vous gagniez ou perdiez, vous accumulerez des points échangeable contre des prix. Autant dire que si vous n'avez pas un ou des amis qui possèdent le jeu, à l'heure actuelle, c'est plus ou moins mort pour jouer un peu en ligne (sauf peut être la nuit...). Il faut aussi souligner que le nombre de points à obtenir pour les échanges est ridiculement trop élevé... d'autant plus qu'on ne peut qu'imaginer la puissance des équipements obtenus, car on ne peut même pas visualiser leurs statistiques.

Pour ce qui est des graphismes, sans être très regardant en règle général là-dessus, même si je trouve ce jeu « correct », il faut avouer que c'est loin d'être une réussite et que la Vita en a largement plus dans le ventre. Résumez ça en : « c'est laid ». Mais le pire c'est qu'on voit de suite que le jeu a été vraiment mal fini, car il se permet quand même de ramer ; oui oui, même si vous êtes seul dans un couloir. De plus les chargements sont trop fréquents et affreusement longs. Je suis déjà tombé sur un chargement infini juste en voulant charger ma partie en allumant le jeu.

Pour la musique on retrouve toujours Sakuraba aux commandes, mais bon, c'est vraiment très très plat... les musiques de Valhalla Knights 3 vont certainement vous trotter dans la tête, mais juste parce que vous allez entendre les mêmes pistes 500 fois. Et d'ailleurs c'est assez regrettable, car les quelques musiques que j'avais pu entendre sur l'épisode Wii étaient vraiment bonnes.

Et pour terminer, vu que je suis sympathique, je vais vous recommander un autre jeu. Si vous cherchez un jeu avec un scénario sans prise de tête (mais qui reste correct), des personnages que vous pouvez créer et personnaliser avec des tas d'équipements, plusieurs classes à faire évoluer, des tas de compétences à apprendre, une excellente durée de vie avec toujours quelque chose à faire, un très bon multi, bref, jouez à Dragon Quest IX ! Quand on y pense, il se rapproche pas mal de ce Valhalla Knights sur beaucoup de points, à la différence que Dragon Quest IX est un très bon jeu, juste cent fois meilleur.

Bien que Valhalla Knights 3 veuille se montrer plus facile d'accès que les précédents épisodes de la série (et merci une fois de plus à XSeed pour ça), ce jeu reste tout de même difficilement recommandable à n'importe qui. Le farming obligatoire et intensif aura vite fait de faire abandonner un joueur lambda, préférant passer à autre chose, même si d'habitude il aime passer du temps à « leveler ». Si on peut apprécier la personnalisation avancée des personnages, ainsi que leur évolution avec grande satisfaction, au final on sera toujours en un rien de temps surpassé par un nouvel ennemi, nous obligeant encore et toujours à farmer d'avantage ... ou tout simplement à abandonner le jeu. Même en souhaitant acheter le jeu pour sa grande difficulté, ce qui peut pourquoi pas attirer du monde, le jeu est très mal équilibré, et propose une difficulté tout simplement stupide. Si toutefois vous souhaitez quand même essayer un Valhalla Knights, cet épisode étant certainement le plus abordable, mieux vaut commencer par celui-ci. Ensuite vous verrez bien si la série peut en fin de compte vous plaire...

Note attribuée : 8/20

Rédigé par Deathyuya le 06/07/2014

Retour

C' est l' histoire la plus Kupo que j' ai entendue!, Montblanc, Final Fantasy Tactics Advance Thèmes
© 2000-2018 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Hosteur - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub