Critiques
Final Fantasy X
Composé par :
Nobuo Uematsu
Masashi
Hamauzu
Junya Nakano
Arrangé par :
Masashi Hamauzu
Interprété par :
Aki Kuroda
Sortie :
20.02.2002

01 - To Zanarkand :
C'est le thème du début qui est repris plusieures fois tout au long du jeu, ce qui veut dire que si vous avez fini et apprécié Final Fantasy X, vous ne pourrez vous empêcher de verser une petite larme tant ce morceau vous rappellera vos aventures sur Spira. Magnifiquement arrangé de façon à ne pas trop dénaturer le morceau ni le copier bêtement, il constitue une excellente mise en bouche pour la suite de l'album.

02 - Tidus Theme :
Moins convaincant que le précédent morceau, Tidus Theme reste tout de même trés agréable à écouter et bénéficie d'une remarquable interprétation. C'est un air relativement calme et reposant et l'adaptation permet de reconnaitre l'original ce qui, vous le verrez, n'est pas le cas de toutes les pistes de l'album. Un bon petit morceau en somme mais qui ne se démarque pas vraiment du reste.

03 - Besaid Island :
Probablement le meilleur titre de cet album. L' adaptation est faite de telle sorte qu'elle transforme le passage assez moyen de l'OST en un excellent morceau qui, de plus, est remarquablement interprété. Trés touchant et entraînant, il met en valeur une fois de plus, la réelle dimension musicale de FINAL FANTASY.

04 - Song of Prayer :
Beaucoup moins impressionant, ce passage est beaucoup trop long pour ce qu'il a à dire. Même si pour le pianiste, il permet une grande variété d'interprétations, il est plutôt ennuyeux à l'écoute et ne retranscrit pas vraiment les impressions que procure l'OST.

05 - Travel Agency :
L' adaptation est ici assez fidèle mais donne un bien meilleur résultat que ce que l'on peut écouter avec l'original. Tout en restant dans le même ton calme et posé, il n'en est pas pour autant ennuyeux et a le mérite d'être relativement accessible pour les pianistes amateurs.

06 - Rikku's theme :
Sur des couleurs beaucoup plus insouciantes et sympathiques, ce morceau est néammoins trés agréable. Son principal défaut vient du fait que cet air n'est utilisé qu'une seule fois dans le jeu et n'aura donc pas l'effet de "To Zanarkand" par exemple. Cependant, au niveau de l'adaptation et de l'interprétation, c' est une réussite.

07 - Guadosalam :
Même si il est un peu répétitif, la douceur et l'harmonie de cette adaptation justifie parfaitement sa place sur ce CD. Assez différent de l'original, on a du mal a savoir d'où il est tiré mais ce n'est pas plus mal dans la mesure où cela apporte un autre "angle de vue" sur l'air.

08 - Thunder Plateau :
Le thème original de l'OST étant joué au piano, on aurait pu s'attendre à une pâle copie, il n'en est rien. Tout en étant parfaitement reconnaissable, il est remarquablement adapté a un solo et met bien en valeur tout le talent du pianiste.

09 - Attack :
Voici un nouveau prétendant au titre de meilleur morceau de l'album. Terriblement énergique et entraînant, il combine les prouesses techniques et la rapidité du pianiste à un air superbement accrocheur. L'original n'étant pas trés convaincant, on ne peut qu'applaudir ...

10 - Path of Repentance :
Superbe adaptation pour cette piste qui était déja jouée au piano dans l'OST. Toute la mélancolie et la détresse de Yuna dans la "Via Purifico" sont retranscrites et même amplifiées ce qui entraîne un effet immédiat. De plus, la relative absence de difficultés techniques font de lui un morceau accessible.

11 - Suteki Da Ne :
Cette piste est l'adaptation du thème principal qui est repris tout au long de FF10. Au niveau de l'adaptation et de l'interpretation, le travail accompli est tout à fait honorable, mais on peut lui reprocher de ne pas vraiment retranscrire d'émotions réelles comme certains autres morceaux. Dommage !

12 - Yuna's Determination :
Sur un ton calme et reposant, cette piste n'est pas sans rappeller certains passages de FF9. Assez répétitif, il constitue plus une transition entre "Via Purifico" et "People of the North" qu'un réel point fort de l'album.

13 - People of the North :
Ce titre était réellement l'un des moments forts de l'OST de FF10. On pouvait donc émettre quelques doutes sur une adaptation pour un solo. Qu'on se rassure, c'est une totale réussite. On retrouve parfaitement toute la force et l'émotion combiné à la relative mélancolie de l'original et cela sans aucune impression de vide.

14 - Decisive Battle :
Là encore, l'exceptionelle interprétation additionnée à la superbe adaptation dégagent une incroyable énergie. Le nombre de difficultés est incalculable et on reconnaît bien là le réel don de Aki Kuroda. Trés travaillée et intéressante musicalement parlant, on appelle ce type de pistes des chefs d'oeuvres ...

15 - Ending Theme :
Voici, pour finir, un morceau bien difficile à cerner. Il y a, en effet, trois parties différentes qui n'ont pas véritablement de liens entre elles. Ceci dit, l'émotion qu'il peut procurer pour les fans de la série en font une excellente clôture pour ce magnifique album.

Rédigé par Yukata

Thèmes
© 2000-2019 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub