Interviews
Interview de Jay par Sylphide

Salut Jay. Pour le peu de personnes du monde vidéoludique qui ne te connaissent pas, pourrais-tu te présenter brièvement ?

On m'appelle Jay, je suis actuellement directeur général de la société Phoenix Publishing que j'ai fondé en décembre 2005 avec un ami. Accessoirement, rédacteur en chef, directeur éditorial et directeur artistique du magazine Background.

Nous avons clairement pu voir à travers tes écrits ta passion pour les RPGs. T'attendais-tu à un tel succès immédiat ? Qu'est ce qui t'as autant motivé ?

Pour tout te dire, j'ai une passion, je veux la partager. Pour cela, je fonds un magazine appelé Gameplay RPG (de A à Z, j'insiste) que je réalise avec un bon pote à moi, d'avant l'époque FJM On est contents, on peut enfin s'étaler sur notre passion et là Gameplay RPG par-ci, GP RPG par-là je t'avoue que je ne m'y attendais pas vraiment. Ceci dit, j'étais convaincu du POTENTIEL sinon je ne l'aurais pas fait mais de là à voir de telles répercussions, non.

Le succès de Gameplay RPG était fortement lié à ton style d'écriture parfois, il est vrai, crû et vulgaire. Pourquoi avoir choisi cette approche personnelle ?

Pour être honnête. Le personnage de Jay a été réfléchi comme une "rock star" à savoir quelqu'un qui dérange, qui met les pieds dans le plat, qui perturbe, qui dit toujours ce qu'il pense par conséquent, "tout le monde" en parle il obtient des détracteurs, des "fans"... Bref il ne laisse pas indifférent, car il n'est pas "lisse". D'où cette approche. Je voulais avant toute chose de la proximité avec mes lecteurs. Dès le départ, je savais que j'étais comme eux et je ne voulais surtout pas être inaccessible comme la plupart des magazines. Mon style d'écriture était alerte mais je pense qu'il a donné envie à bon nombre de gens de s'acheter des jeux, à affirmer leur passion autour d'eux donc d'un côté, il est vrai que parfois Jay dépassait les bornes mais il avait pour lui cet élan passionné qui poussait à l'envie, à l'achat.

Sans trop entrer dans les détails, tu as décidé de quitter Gameplay RPG pour créer ton propre mag : Background. Peux-tu nous en dire plus concernant ton bébé ?

Rapidement. Je suis parti de Gameplay RPG pour des raisons d'incompatibilité et des différends avec mes anciens employeurs. Background... cela faisait quatre ans qu'il mûrissait dans mon esprit. A l'origine, il s'agissait d'un magazine de RPG plus poussé que Gameplay RPG et qui rentrait vraiment dans les détails de l'univers des jeux. Cependant, je ne voulais pas le proposer à mes anciens employeurs pour des raisons qui me sont propres. Pour tout te dire, à l'origine, il s'appelait RPG Addict. Lorsque j'ai vu le magazine Addict sortir et pour éviter des amalgames douteux, j'ai changé le titre :) Ce qui m'a permis également d'affirmer une volonté forte de faire autre chose que du RPG et d'assumer mon envie d'aller vers d'autres horizons.

Après ton 'départ', une nouvelle équipe s'est mise en place. Comment trouves-tu le 'nouveau' Gameplay RPG ?

Pas de commentaires. Je connais bien Oblivion, c'est un mec que j'apprécie beaucoup humainement, très intelligent et qui, à l'origine, venait chez FJM pour travailler pour moi. Concernant leur direction, ils ont dénaturé MON magazine. Mais c'est de bonne guerre et je leur souhaite cependant bonne chance.

Puisqu'on y est, que penses-tu des autres magazines liés aux RPGs principalement ? Certains ont même essayé de 'répondre' à Background, mais apparament sans réussite.

Il y a d'autre magazine RPG ? :) Sérieusement. RPG. je n'aime pas leur direction mais je respecte le travail de Gérald et de son équipe. Pour le connaitre personnellement, je te garantis qu'il s'agit d'un passionné et c'est à peu près tout ce qui compte. Cependant, je ne suis pas fan de sa direction et j'insiste pour dire que créer / diriger un magazine n'est pas donné à tout le monde. Mais je ne parle pas de Kayrhalt hein. Univers RPG ? C'est le pseudo concurrent de Background c'est ça ? J'ai juste vu leur plagiat de mon dossier FFVII. Rien d'autre à déclarer. Ce magazine a été conçu par l'appât du gain, nullement par passion et pour me mettre des bâtons dans les roues. Mes anciens employeurs n'appréciant certainement pas ma "réussite".

Je suis un jeune fan RPG ignorant et désire me lancer dans la presse vidéoludique. Quels conseils me donnes-tu ?

Pour commencer, il faut avoir conscience qu'il s'agit d'un métier, que l'on ne joue pas toute la journée et que l'on passe plus de temps à écrire, réaliser des photos que de s'amuser. C'est la première chose. La deuxième est que cela nécessite un mode de vie "anormal". Tu es souvent à l'étranger pour des voyages de presse, en présentation et tu dois toujours faire les choses à l'arrache. Tu n'as jamais vraiment le temps de te consacrer corps et âme à ce que tu entreprends. La presse ou le web, sont des métiers qui exigent beaucoup et surtout qui imposent de travailler dans l'urgence et dans des conditions parfois inadmissibles. Je te donne un exemple concret. On ne compte plus les fois où l'on reçoit un jeu à la dernière minute et où on doit le tester, l'écrire, faire ses photos avec le stress au ventre sachant que le bouclage approche. Il faut avoir la tête froide, être capable de prendre du recul, accepter les avis extérieurs, être humble la plupart du temps, avoir une excellente capacité de production, être capable de se concentrer très longtemps en faisant des concessions, abandonner sa vie privée lorsque nécessaire. Bref, c'est un métier dur, exigeant et surtout qui te bouffe tout ton temps, mais il y a d'autres avantages...

Internet attire de plus en plus de joueurs par ce qu'un magazine ne peut pas offir. Penses-tu que ça a un effet néfaste sur la presse vidéoludique ?

Absolument mais je pense que ce n'est pas uniquement Internet. Il y a beaucoup de raisons pour expliquer l'effondrement de la presse et bien souvent ça se passe en coulisses :) Des choses que vous ne pouvez et ne devez pas savoir ! Donc pour répondre à la question : le net a des répercussions mais ce n'est pas LUI qui est responsable de la lente descente aux enfers de la presse. Ce serait bien trop d'honneur.

Le forum officiel de Background semble assez bien fonctionner. Comptes-tu ouvrir un site officiel avec pourquoi pas des autres textes exclusifs ?

Le forum est un endroit d'expression qui est rattaché à Background certes mais qui n'est pas réellement dans la même philosophie que le magazine. Un libre lieu d'échanges, de coups de gueule, de coups de passion... Pour répondre à la question : oui, je pense à un site...

Si t'as besoin de conseils...

Les RPGs commencent à occuper une bonne place dans les jeux vidéo. Penses-tu que cette notoriété exponentielle va continuer avec les consoles 'New Generation' ?

Je ne pense pas que les next gen facilitent la notoriété du RPG. Cependant, il restera ce coeur, ce noyau dur de fan qui fera toujours vivre le genre.

On parle déjà d'une 'guerre des consoles', mais on comprends que c'est surtout un problème économique. En tant que grand 'consommateur', que penses-tu de tous ces problèmes de concurrence ?

Je pense tout bêtement qu'il n'y a pas de concurrence. Chaque machine a sa politique, sa vision des choses et propose des expériences différentes. A chacun de voir ce dont il a envie et ce qu'il peut se permettre (question financière).

As-tu l'impression que la tendance des RPGs actuellement est plutôt d'attirer un plus grand public ?

C'est une évidence mais cela est lié au coût. Un jeu coûte cher, il faut pouvoir le rentabiliser. Par conséquent, plus tu as d'acheteurs, plus tu as des chances de gagner de l'argent et de faire vivre ta société. Le piratage a fait du mal au jeu vidéo (en témoigne le nombre ridicule de jeux vendus sur PSP). Et pour contrer le piratage, l'émulation et nombre de "vols qui n'y ressemblent pas", il faut nécessairement trouver acquéreur. Le Grand public par définition n'a pas le réflexe du gamer sans conscience de télécharger. De fait, il achète. Qui achète ? Le casual, le grand public et le gamer si cela l'intéresse et bien souvent si les normes esthétiques (pack collector par exemple) sont respectées. Il faut donc s'adapter à ceux qui achètent. Je vois la chose comme ça et je ne pense pas me tromper.

L'Europe n'a pas toujours la chance d'avoir les bons RPGs bien traduits avec du 60 Hz...

Si nous n'avons pas la "chance" de voir des RPG arriver dans ce pays, traduits et en 60 Hz qui plus est, c'est qu'il n'y a pas assez de consommateurs, que cela coûte cher et que parfois il s'agit d'une décision de l'éditeur lui-même.

Que penses-tu de la polémique récemment intervenue autour du jeu "Rule of Rose" et de l'amendement proposé par M. le député Depierre ?

Background est un magazine militant et tu pourras le constater très bientôt. Je trouve cela absurde et je vais le faire savoir.

Avec tout ce temps à investir dans ton travail, arrives-tu encore à jouer uniquement pour le plaisir ? ^^

Pour tout t'avouer, c'est très rare. Cependant, j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer à Yakuza et Gears of War. Mon dernier choc a été Zelda. Mais il est vrai que, déformation professionnelle oblige, je réfléchis toujours à un "test" en jouant, même lorsque je n'ai pas à le faire. Du coup, le plaisir se retrouve un peu tronqué. C'est une habitude à prendre mais les conditions pour tester un jeu "grille" souvent les passionnés. En résulte des testeurs pour la plupart aigris, frustrés ou qui ne prennent plus de plaisir. C'est problématique à mon avis. Ce qui m'amène à penser que tu ne fais pas ce métier longtemps, vu le rythme et le travail qui t'ai demandé. Tu finis par en avoir ras le bol de jouer, de tester, d'écrire sur des jeux. Au final, il faut vraiment intégrer cette notion pour continuer dans ce métier. Etre prêt à biaiser son propre plaisir. Ce qui n'est absolument pas évident pour de gros gamers. Ce qui amène la presse et le web la plupart du temps et de plus en plus à renouveler sans cesse son parc de rédacteurs voire à confier des articles à des joueurs occasionnels mais à la plume fine.

Merci bien d'avoir répondu à toutes ces questions. Quelque chose à ajouter, que nous n'avons éventuellement pas abordé ?

Achetez Background, c'est un bon magazine. Pour ceux qui le font déjà, un grand merci de la part de toute l'équipe.

Retour

Thèmes
© 2000-2019 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub