Preview : Dragon Quest Builders

Alors que Dragon Quest s'est essayé au jeu musical avecTheatrhythm Dragon Quest, puis au Musou-like (Dynasty Warriors par exemple) avecDragon Quest Heroes, la série s'apprête à entrer dans l'univers de Minecraft avecDragon Quest Builders ! La démo du titre étant sortie tout récemment sur Vita et PS4 (pas sur PS3 malheureusement), nous avons décidé de vous livrer un petit aperçu (de la version Vita) de ce jeu au mix plutôt surprenant.

Répare ma maison

Cette démo débute par la création de votre personnage. Elle est assez simple puisque vous aurez juste à choisir votre sexe, 3 couleurs différentes (pour les cheveux, la peau et les yeux) et entrer votre nom.
Ensuite,Dragonlord en personne s’adressera à vous, puis l'aventure débutera véritablement.

Pour restituer un peu l'histoire dans tout ça, sachez que celle-ci prend place à Alefgard, le monde du tout premier Dragon Quest (d'ailleurs le nom de Dragonlord n’aura pas échappé à ceux qui connaissent la série) et que votre but sera de le reconstruire après qu’il ait été dévasté. Je vous invite d'ailleurs à lire ou relire cette news qui explique bien mieux tout cela.
Vous débuterez donc à Merkid, la première zone (voire continent) du jeu, pour vous rendre à un premier village en ruine et y planter une bannière (qui permet d'ailleurs de sauvegarder). Là, une jeune fille vous confiera quelques quêtes qui serviront clairement de tutoriel. Et il faut reconnaître que même si il n'y a pas énormément de quêtes à faire dans cette démo, cela peut quand même prendre au moins 2 à 3 bonnes heures !

Les quêtes à réaliser sont assez simples (même si on peut s'embrouiller un peu à cause de la barrière de la langue), comme fabriquer des torches ou encore des lits, et les entreposer dans la seule maison en pierre du village. Mais, bien que tout soit évidemment en japonais, avec les icônes qui sont décrites dans les quêtes, on s'y retrouve sans grand problème. Ensuite il y a d'autres types de quêtes vous demandant de quitter le village, mais encore une fois il est assez facile de s'y retrouver puisqu'on pourra visualiser un « Q » sur notre boussole, et qu'il suffit donc de suivre cette indication.
D'ailleurs la première quête vous demandant de quitter le village vous permettra de faire un peu d'exploration et de trouver quelques vieilles habitations en ruines, offrant la possibilité au joueur de récupérer quelques objets/meubles au passage (comme une porte ou encore une table de craft) mais surtout de retrouver un autre PNJ pour le village.
Une fois accompagné jusqu’au village, ce nouveau personnage vous proposera à son tour de nouvelles quêtes, dont la construction d'une première maison. Mais ne nous emballons pas, les premières maisons dans le jeu n'ont rien d’impressionnant. Ce qui est assez drôle dans tout ça, c'est qu'une maison se compose de seulement 2 blocs de hauteur pour les murs, sans qu'on n'ait pas besoin de toit pour autant.
Autre précision, le joueur n'aura pas accès à grand-chose au début. On peut détruire des blocs à l'aide de ses mains ou avec les deux premières armes qui sont mises à disposition (un bâton en bois et une masse en bois) mais impossible de couper un arbre et encore moins de fendre la pierre. Il vous faudra donc vous contenter de blocs de terre au début.

A part ça, les PNJ du village sont bien « vivants », comprenez par là qu'ils ne vont pas rester en place à ne rien faire. La journée, on peut les voir se balader ou encore faire genre de préparer à manger ou fabriquer quelque chose sur la table de craft ; la nuit, ils vont aller dormir, pour peu qu'un lit soit disponible.
Notez que les repas ne sont pas anodins : la faim aura son importance et il faudra vous nourrir ! Une barre de faim, représentée par des petits pains à côté de la barre de vie, diminuera au fil du temps. A vous donc de vous alimenter en trouvant des fruits dans la nature ou en concoctant quelques plats via la marmite que vous aurez bien sûr fabriquée auparavant.

Enfin, sachez que cette démo s'arrête après avoir construit un premier téléporteur. En fait, on vous donne encore une quête après, à savoir récupérer le marteau, sauf qu'il est impossible de le fabriquer, qu'il n'y a rien d'indiqué sur la boussole et que la seule option qui pourrait donc s'offrir à vous est d'utiliser le fameux téléporteur... mais une fois ce dernier activé, l'écran devient noir, un texte apparaît, puis on retourne au premier village. Bien que ce texte soit évidemment en japonais, on devine qu'il est écrit quelque chose comme « pas disponible dans la démo ». Cela n’a rien d’étonnant puisque les téléporteurs permettent notamment de voyager vers d'autres zones du monde. Il est d'ailleurs possible de visualiser au loin d'autres zones, mais un océan nous sépare d'elles. Et n’espérez pas fabriquer un pont avec de la terre, ça ne fonctionne pas !

Minecraft RPG ?

Ne vous attendez pas, par contre, à pouvoir améliorer votre personnage en prenant des niveaux comme dans un vrai Dragon Quest. Tout comme dans Minecraft, votre puissance dépend de vos équipements et vous pourrez confectionner des armes et des armures. Certaines armes agiront également comme des outils, comme le marteau qui pourra sans doute casser la pierre, et on imagine également qu’il sera possible d’obtenir une hache pour couper des arbres.
Cela dit, vous pourrez quand même augmenter vos HP en terminant certaines quêtes qui vous permettront d’obtenir quelques noix (présentes également dans les Dragon Quest) augmentant vos HP de 5 points. Il est également possible de trouver ces objets dans des coffres. Maintenant la question que l’on peut se poser est : est-il possible d'en avoir également pour augmenter son attaque et sa défense, voire même d'en créer soi-même bien plus tard ?

En revanche, retenez qu’il est possible de gagner des points en faisant des choses pour votre village, par exemple en construisant une maison et en la meublant, ce qui aura pour effet d'augmenter votre niveau de camp. Dans la démo, on nous demande de monter le camp au niveau 2, ce qui déclenche un évènement ; il faut alors défendre le village (qui est attaqué par des squelettes) et un nouveau PNJ apparaît. Reste à savoir ce que pourront apporter les futurs niveaux et si cela impactera tous les villages du jeu.

Un jeu pour tous

Même si nous n'avons toujours pas de date de parution pour ce jeu hors Japon, nous pouvons toujours espérer une sortie par chez nous. Après tout, Dragon Quest Heroes a bien fait route jusqu'ici et pour autant les Musou-like sont loin d'être des jeux hyper appréciés, ce qui est l'inverse de Minecraft qui est extrêmement populaire.
Maintenant, pourquoi acheter ce jeu si l'on possède déjà Minecraft ? Eh bien, pour apporter mon avis personnel, je dirais que ce jeu pourrait même plaire à ceux qui n'aiment pas Minecraft. Pour commencer, on retrouve l'ambiance des Dragon Quest et si on connaît un peu la série et qu'on aime le genre, on ne peut qu'être sous le charme. Ensuite, dans Minecraft, mis à part si on joue en ligne et qu'on utilise des mods, il faut avouer que c'est surtout l'imagination qui nous fera jouer au titre. A la différence de Builders où vous aurez de vraies quêtes à suivre, des lieux à construire pour des gens, et donc au final toujours plus ou moins un objectif à accomplir. Même au niveau de la maniabilité (vu que ce n'est pas un jeu PC) cela marche très bien et de plus, vous n'avez pas de vue à la première personne et vous voyez bien votre personnage.
Pour parler des graphismes, cela est bien plus agréable qu'un Minecraft. Alors avant que certains ne s'emballent peut-être, j'avoue que je trouve également beaucoup de charme à Minecraft, et quand on voit certains paysages voire certaines constructions, c'est vraiment beau. Mais Builders est propre, comprenez par là que vous ne verrez pas des blocs remplis de pixels.
Pour ce qui est de l'ambiance du titre, y compris les musiques, encore une fois c'est très agréable. On peut entendre des musiques du premier Dragon Quest qui changent en fonction du jour et de la nuit ou encore dans le village. Se balader dans des forêts ou des plaines avec des Gluants un peu partout (et les voir dormir la nuit) est plutôt chouette. Donc si on aime Dragon Quest on peut sans conteste tomber sous le charme de ce jeu.

Un dernier mot sur la version Vita (bien qu'on devine que si le jeu sort par chez nous, ça ne sera probablement « que » sur PS4) : même si celle-ci est sans doute moins jolie que la mouture PS4 (et PS3), voire même un peu plus sombre, il faut reconnaître que ça reste quand même propre graphiquement et qu'il n'y a aucun problème de framerate, le jeu tournant vraiment très bien.

Cette démo de Dragon Quest Builders est relativement sympathique et nous prouve que ce titre est susceptible de plaire à tout le monde. La ressemblance avec Minecraft est certes frappante mais le jeu dispose de plusieurs éléments qui font qu'on ne pensera pas à un plagiat pur et simple, ne serait-ce que par son ambiance. Le jeu étant à peine sorti au Japon (le 28 janvier dernier), on ne peut qu'attendre une date par chez nous, mais vu que Minecraft est une licence qui fonctionne très bien, il n’y a aucune raison que Square Enix ne tente pas de localiser ce spin-off de Dragon Quest dans nos contrées.

Rédigé par Deathyuya, le 11 février 2016

Les joies et les peines d'une vie ordinaire, c'est la raison même de notre combat., Liara T'Soni, Mass Effect Thèmes
© 2000-2019 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub