Little Witch Academia : Chamber of Time

Déjà disponible au Japon depuis le 30 novembre sur Playstation 4, Little Witch Academia : Chamber of Time est attendu par chez nous début 2018 sur PS4 et PC. Une démo étant à présent disponible sur le store japonais, nous avons décidé de vous livrer un petit aperçu du titre, que les fans de l’animé attendent sans nul doute.

Note : Les images de cet article proviennent de la démo.

Akko à l’école des sorcières

Cette démo, plutôt sympathique, vous prendra au moins une heure voire une heure et demie avant d’en voir le bout. Il est néanmoins tout à fait possible de sauvegarder votre partie et de lancer un donjon autant de fois que vous voulez.

Ce qu’on remarque dès le départ, c’est que bien que le jeu ne soit pas exceptionnel graphiquement parlant, il l’est d’avantage sur ses animations. Que ce soit lors des dialogues ou lorsqu’on se balade avec Akko dans l’académie, les animations sont vraiment très réussies. On notera d’ailleurs les expressions changeantes sur le visage d’Akko, lorsqu’elle court (et elle pourra courir de différentes façons), qu’elle attend sur place, ou quand elle prête l’oreille, par exemple dans un couloir pour écouter la conversation d’autres élèves. Le jeu se veut très vivant et il est très plaisant de se promener dans l’académie qui est d’ailleurs relativement grande, bien que l’on soit limité dans nos déplacements (du moins au début).

En ce qui concerne les musiques, difficile de dire si elles proviennent directement de l’animé ou non, mais elles sont vraiment plaisantes à écouter. Cela dit, le volume des musiques étant relativement haut, il vaudrait mieux le baisser pour pouvoir entendre pleinement les voix des personnages. Et puisqu’on aborde le sujet, même si l’on se doute que les héroïnes, ou que les scènes importantes soient doublées, il en va de même pour les NPCs. Si vous pouvez parler à quelqu’un, vous pouvez être sûr qu’il aura une voix.

Il sera également possible (car ce n’est pas obligatoire) de visionner une présentation des sept filles jouables, ainsi que d’Ursula, la prof. d’astronomie. Si vous décidez de regarder ces courtes introductions, vous pourrez visualiser quelques images tirées de l’animé par la même occasion.
En ce qui concerne les sept filles présentées et accessoirement jouables pour les donjons, il s’agit d’Akko, Lotte, Sucy, Amanda, Constanze, Jasminka et Diana.

Cette démo se veut assez linéaire, du moins jusqu’à ce que toutes les filles découvrent la fameuse “chambre du temps”, qui fera revivre à Akko, ainsi qu’aux autres personnes ayant pénétré dans la salle, la même journée en boucle.
A partir de ce point-là, il sera possible de se balader librement dans l’académie et, contrairement au début du jeu, le temps se mettra à défiler normalement. Le temps aura principalement pour effet de faire changer, les personnages ou autres NPCs, de place, en fonction de l’heure. Vu que les amies d’Akko, voire d’autres élèves, pourront proposer à cette dernière des quêtes optionnelles, il faudra donc penser à prendre note des horaires de leur disponibilités, même si les quêtes sont également montrées sur la carte de l’académie.

Akko et la chambre du temps

Akko aura également la possibilité d’user de magie au sein même de l’académie. En fait, il lui faudra trouver des objets, qui sont en réalité des potions, qui lui permettront de lancer un sort.

C’est d’ailleurs Ursula, la prof. d’astronomie, qui apprendra à Akko à se servir de ces fameuses potions lors d’un petit évènement obligatoire, qu’on peut qualifier de tutoriel. Peu après, ça sera au tour de Lotte de donner une potion magique à Akko qui permettra de déverrouiller un point de sauvegarde. En vérité, il est assez simple de voir avec quoi l’on peut interagir, puisque certains éléments du décor (comme les boules de cristal qui sont des points de sauvegarde), ou certains NPCs, auront un cercle magique en dessous d’eux, indiquant ainsi qu’il est possible de lancer un sort dessus, pour débloquer un passage ou faire progresser un évènement.

En ce qui concerne les donjons, le jeu se présente comme un A-RPG beat’em up (ressemblant pas mal à Dragon’s Crown d’ailleurs), où vous contrôlerez l’une des sorcières qui sera accompagnée par deux autres.
Bien qu’au début on ne puisse que diriger Akko, accompagnée par Lotte et Sucy, vous serez rapidement libre de choisir parmi les sept personnages.

Sur le papier, le gameplay a l’air plutôt bon, manette en mains, il l’est un peu moins. Entre les attaques de vos alliées et celles de vos ennemis, ainsi que les couleurs flashy, ça devient vite confus. Par moment, on pense être à la même hauteur que l’ennemi et finalement ce n'est pas le cas, donc nos attaques passent à côté. L’IA de vos alliées n’est également pas terrible puisqu’elles vont passer leur temps à lancer la même attaque jusqu’à vous casser les oreilles et n’hésiteront également pas à se prendre tous les pièges qui se trouvent sur leur route.
Cela dit, pour faire pencher la balance vers un côté positif, sachez que toutes les filles se jouent différemment. Chacun pourra trouver le ou les personnages qui lui conviennent, soit pour son gameplay, ou tout simplement pour ses statistiques. Il est bon de souligner que même si l’on peut répartir des points dans les diverses statistiques, après avoir gagné en expérience, les filles resteront quand même différentes les unes des autres. En augmentant par exemple l’INT, on augmente également le maximum de MP. Pour autant, Sucy avec 20 en INT possède 374 MP contre 510 pour Diana. D’ailleurs cela correspond bien aux personnages telles qu’elles sont à la base, Akko étant une piètre magicienne, elle sera relativement mauvaise en INT et n’aura que très peu de MP (21 de base) contre Diana qui est l’une, si ce n’est la meilleure magicienne de l’académie, et commencera avec une INT très élevée et plus de 300 MP.

Mais voyons voir en détails les différents personnages. A savoir qu’elles possèdent toutes les mêmes magies (mais on y reviendra) et que pour lancer des sorts nous avons le droit à 6 raccourcis ; L1 + triangle, carré ou rond, ainsi que L1 + R1 + triangle, carré ou rond.

Akko est une très mauvaise magicienne, à tel point que même le premier sort du jeu vide intégralement sa barre de MP. Cela dit, avec une bonne base de HP et étant plutôt bonne en attaque et en vitalité, elle fait un personnage parfait pour le corps-à-corps. Plutôt rapide en déplacement ainsi que dans ses attaques, elle peut également exécuter une roulade voire une esquive grâce à la touche L1.

Lotte, au contraire d’Akko, est déjà une bien meilleure magicienne. Elle possède pas mal de MP, ainsi qu’une stat d’INT et de LUK assez élevée, mais son manque de HP en fait un personnage relativement fragile. En combat, elle se veut déjà plus lente qu’Akko dans ses attaques, bien qu’elle puisse également propulser plusieurs ennemis à l’aide de la touche triangle. En maintenant L1, Lotte créera un bouclier autour d’elle.

Sucy est relativement équilibrée en force et en magie et possède pas mal de MP. Bien qu’elle possède un peu plus de vie que Lotte, elle reste quand même fragile à ce niveau-là. En combat, Sucy se déplace un peu plus lentement. Son attaque triangle a pour but d’empoisonner ses adversaires, contrairement à Akko et Lotte qui propulsent les ennemis au loin. Même si son attaque normale avec carré s’utilise plutôt en corps-à-corps, elle peut également lancer des projectiles. Son L1 ne fait rien de spécial.

Amanda ressemble pas mal à Akko, une excellente attaquante, mais une piètre magicienne.
En contrôlant cette dernière, on pourrait presque croire que l’on dirige une combattante et non une sorcière, vu qu’elle se bat à l’aide de ses poings et de ses jambes. La touche L1 lui permettra de faire des esquives.

Constanze est un personnage relativement moyen dans ses statistiques. Elle ne possède que très peu de HP (moins que Lotte, c’est dire) mais un peu plus de MP quand même. Le gros avantage de Constanze est, qu’en plus d’être relativement rapide, elle se sert d’une sorte de mitraillette magique qui tire des rafales de balles. Son attaque triangle est cependant à oublier, car bien qu’elle tire une roquette, il faut quasiment être au contact de l’ennemi pour que cela touche, et donc risquer de la mettre en danger. Elle pourra également exécuter des roulades et des esquives grâce à la touche L1.

Jasminka est un véritable tank. Elle possède énormément de points de vie et quand bien même elle s'avère relativement lente, elle peut coller des baffes bien violentes. Elle ne possède pas énormément de MP, donc il faudra privilégier le corps-à-corps avec elle. Tout comme Lotte, la touche L1 lui permettra de créer un bouclier autour d’elle.

Et pour finir, Diana. Cette dernière prouve bien qu’elle est l’une des meilleures sorcières puisqu’elle est relativement bonne en tout. Mise à part ses HP, qui restent encore corrects, ses statistiques sont plutôt bien équilibrées, mais elle est surtout la plus puissante magicienne du jeu. Ses attaques normales sont plutôt rapides et elle peut également créer un bouclier autour d’elle grâce à la touche L1.

Il y a une dernière chose à prendre en compte au niveau des personnages, puisqu’elles auront toutes une ou deux capacités spéciales une fois sur le terrain. Difficile de dire de quoi il s’agit à l’heure actuelle, vu que c’est écrit en Japonais, mais on peut remarquer par exemple qu’en contrôlant Diana, il devient possible de voir le nombre de HP des ennemis.

Tu es une sorcière Akko

Vous pourrez également acquérir divers équipements, comme des bâtons ou encore des anneaux, dans des coffres, ou en tuant simplement des monstres.
Une fois le stage accompli, il sera possible d’équiper les filles avec le butin obtenu. Les équipements ont également un niveau de rareté allant de F à S, et évidemment plus la lettre sera élevée, plus l'équipement sera rare et puissant.

Parlons à présent de la magie. Comme dit précédemment, les filles ont toutes accès aux mêmes magies et pourront en “équiper” jusqu’à 6.
Pour acquérir de nouveaux sorts, il faudra passer par les constellations, où vous pourrez distribuer des points gagnés en passant des niveaux, pour débloquer ou améliorer vos magies.
Dans la démo, on peut compter pas moins de 78 constellations, ce qui donne un grand nombre de magies, surtout que les premières constellations sont composées de 4 étoiles, alors que les dernières montent déjà à plus de 10 voire 15 étoiles. Ces dernières représentent le nombre de fois qu’il est possible d’améliorer une magie.
En améliorant une magie, on augmente ses dégâts mais également son coût en MP, ce qui peut évidemment poser problème aux faibles magiciennes comme Akko ou Amanda. Même une simple “boule de feu”, le premier sort du jeu, une fois améliorée au lv2 ou 3, coûtera bien plus cher en MP qu'elles ne pourront se le permettre.

Le gros problème des premiers sorts du jeu, c’est qu’ils sont vraiment trop faibles. Même une excellente sorcière comme Diana fera plus de dégâts au corps-à-corps plutôt qu’à la magie. Ce qui est ridicule par-dessus tout, c’est qu’on a des “cooldown” monstrueux pour des sorts au final relativement faibles. Devoir attendre 15 à 25 secondes pour infliger 10 de dégâts à un ennemi alors qu’au corps-à-corps vous pouvez plus rapidement faire le triple voire le quadruple de dégâts, ça n’a pas grand intérêt.
Donc au final, même si toutes les filles sont des sorcières, certaines seront relativement inutiles pour la magie et donc un peu pénalisées, mais d’un autre côté, débloquer de bons sorts prendra beaucoup de temps durant lequel ce sont les bonnes sorcières qui seront pénalisées.

Que vous aimez les A-RPG ou que vous soyez simplement fan de l’animé, ce jeu risque de fortement vous plaire. Bien que techniquement pas terrible, les animations ainsi que les expressions des personnages font plaisir à voir, d’autant que le jeu ne manque pas non plus de scènes tirées de l’animé ou faites spécialement pour le titre. Le gameplay n’est pas compliqué à prendre en main, mais les combats peuvent vite devenir confus et un peu trop chargés en couleur flashy. Cela dit, les sept filles se jouant toutes différemment, vous trouverez donc sans nul doute votre bonheur pour progresser à votre guise dans le jeu. Il ne nous reste à présent plus qu’à attendre une date précise pour l’Occident, car malgré quelques défauts, Little Witch Academia : Chamber of Time, s’annonce comme un très bon jeu.

Rédigé par Deathyuya, le 24 décembre 2017

Thèmes
© 2000-2019 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub