DS  GBA  GC  IOS  MD  N3DS  NES  PC  PS1  PS2  PS3  PS4  PS5  PSP  PSVITA  SNES  SWITCH  WII  WIIU  X360
Suikoden

Fiche complète de ce jeu

Je suppose qu’il est inutile de présenter Suikoden... Toutefois, et vu que le reste de cette série m'a l'air bien parti pour faire carrière nouvelle sur la dernière en date de Sony : la PSP ; je vais quand même ré expliquer les aléas de ce qui fait – ou fut- la gloire de cette série…

Introduction :

Tout d’abord, il faut savoir que KONAMI s’est fortement inspiré de la légende des 108 étoiles – connue aussi sous le nom de la légende du Shui Hu Zan – afin de créer une base qui soulèvera la grandeur et l’ampleur de cette série. Suikoden narre donc l’histoire de 108 étoiles (des personnes {des bandits dans la légende}) qui auront le destin de changer l’avenir plus qu’incertain de la guerre.

A l’époque, lors des débuts de la Playstation, on pouvait compter les RPG sur les doigts de la main, ou presque…C’est alors que KONAMI sortit Suikoden. Cependant, Square soft sortit presque au même moment le fameux et tant attendu Final Fantasy VII. Autant dire que le résultat ne se fit pas attendre…Suikoden fit sont apparition dans l’ombre la plus totale !

Histoire :

Vous êtes donc Teel McDohl, fils de Teo McDohl (l'un des 5 généraux impériaux de l’empire). Votre père est envoyé au front pour protéger les frontières du pays, et vous vous retrouvez seul…

Ce n'est qu'après avoir accompli quelques missions au nom de votre père ainsi qu'à celui de l'empereur que vous vous rendez compte que l’Empire n’est en réalité pas ce que l’on croit…Mais ce n’est que le début d’une série d’ennuis qui commencent. Ted, votre meilleur ami, semble être victime d’une attaque et vous héritez de sa Rune… Mais à quel prix ? Vous vous retrouvez pris au piège… en tant que traître … Pourquoi ? Une seule solution s’offre à vous… La fuite…

Cet épisode ce révèle très important car il parle de la création des Runes, le grand début !…Mais ce n’est pas tout, vu l’importance donnée à Ted pendant Suikoden 4, certains penseront qu’il est juste de constater que cet épisode raconte l’histoire de la Rune « Mangeuse D’Ames » ainsi que la jeunesse de Ted.

Graphismes & Musiques :

A l’époque, les graphismes de Suikoden étaient pourvus d’une 2D plutôt belle. Sans pour autant dire que c’était merveilleux, le jeu était beau graphiquement et l’on avait plaisir à le regarder…Cependant, et il vaut mieux être honnête ; Suikoden a fort vieilli…Au contraire de Suikoden 2 qui lui, a gardé une 2D magnifique malgré le fil du temps… Mais ne soyons pas chiches car avec un peu de chance, KONAMI ne se contentera pas seulement d’un portage pour la PSP ; mais aussi d’un petit lifting…Encore que le mot miracle serait plus approprié : p

Pour ce qui est de la bande son, les musiques restent en rythme avec les graphismes si je puis dire. Elles ne sont pas spécialement mauvaises, mais ne méritent pas des éloges non plus…Disons surtout qu’elles se révèlent vites, très vites répétitives. Elles se laissent écouter… Mais on en reste là.

Gameplay :

Combats au tour à tour, équipes de six…Du Suikoden quoi, inutile de vous faire un dessin ;). Cet épisode est la base de la série et ne déroge donc pas à la règle.

On retrouve donc bien entendus des Runes de toutes sortes ainsi que la tactique habituelle d’un Suikoden (bien que disparue dans le 3 et 4) c'est-à-dire les combattants et autres brutes devant ^^, les archers et magiciens derrière ; le tout en sachant que chaque personnage possède son propre inventaire. Cela laisse donc place à un esprit tactique avant d’entamer un donjon ou un Boss. Il y a bien sur les deux autres types de batailles (Duels et batailles générales) qui sont semblables à un « pierre-papier-ciceaux ».

Les batailles générales sont très agréables. Elles consistent à des sortes de charges tactiques. Le nombre de soldats se trouvant dans vos rangs dépend du nombre d'étoiles collectées.

Durée de vie et quête des 108 étoiles :

Les 108 étoiles ? Mais de quoi s'agit-il en fait ? Voyons un peu en détail de quoi il en retourne. La légende des 108 étoiles est, au départ, une légende basée sur un roman classique Chinois, le "Shui Hu Zan". Inutile de passer par quatre chemins; autant dire que Konami a su en faire un principe diaboliquement simple et pourtant ô combien génialissime ! une fois que votre héros possédera le pouvoir de rassembler les 108 étoiles du tableau de la destinée (gracieusement offert par Luc ^^), il ne tiendra qu’à vous de partir à leur recherche et si besoin est, de les convaincre à vous rejoindre… C’est donc sur vous que repose la dure tâche de recruter les personnes se partagant les étoiles de la destinée ; et de permettre au futur de voir d’autres horizons que des plaines ensanglantées par des guerres partagées entre nations.

Pour ce qui est de la durée de vie, comptez environ une trentaine d’heure maximum si vous avez l’intention d’accomplir la quête des 108 étoiles. Ce que je vous conseille fort si vous voulez avoir une surprise dans Suikoden 2 en reprenant votre sauvegarde ;) (Suspense insoutenable).

Suikoden n’eut pas à l’époque les éloges qu’il aurait du recevoir... C'est dommage, mais c'est ainsi. Maintenant, il faut bien avouer que cette série a fait du chemin, et cela se ressent dans ce premier opus. Certes il reste agréable à jouer et à parcourir mais sachez que le jeu commence à perdre son souffle face à la concurrence en matière de RPG et qu'il devient difficile de prendre parti pour sa défense, tant il commence à souffrir de son âge. Et non, Suikoden n'est pas comme les bon vins hélas.

Note attribuée : 14/20

Rédigé par Tensyo le 21/10/2005

Retour

Tu te bats comme une volaille estropiée !, Weiss, Nier Thèmes
© 2000-2022 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Régie pub