DS  GBA  GC  IOS  MD  N3DS  NES  PC  PS1  PS2  PS3  PS4  PSP  PSVITA  SNES  SWITCH  WII  WIIU  X360
Wasteland 3

Fiche complète de ce jeu


Avant de commencer
Le jeu a été testé dans la version 1.1. Il souffre encore de nombreux problèmes techniques, notamment des plantages réguliers (souvent lors des transitions entre les différentes zones, mais aussi parfois au milieu des combats ou lors des phases d’exploration). Ces problèmes majeurs seront, on l’espère, corrigés avec les mises à jour ultérieures et on essaiera de ne pas en tenir compte pour la suite de cette review. Il faut toutefois en avoir conscience avant de commencer le jeu.

D’autres problèmes plus mineurs ont aussi été remarqués, comme par exemple le curseur qui disparaît dans les menus, ou l’impossibilité d’attaquer certains PNJ neutres dans le jeu (ce qui peut bloquer l’avancée de certaines quêtes). A voir si ces points seront également corrigés ou s’il faudra s’en accommoder...


Introduction

Wasteland 3 est le troisième volet de la saga des Wasteland, le tout premier remontant à 1988 et le second à 2014. C’est grâce à un financement en partie participatif que le jeu a finalement pu voir le jour. Bien qu’il soit sorti simultanément sur consoles et sur PC, son développement a été axé avant tout pour le support PC. Il faut souligner que certains problèmes mentionnés dans cette review sont spécifiques au support testé (PS4) et les joueurs pourront peut-être choisir de privilégier une version ordinateur. Nous allons donc voir ce que vaut le jeu sur console...


Bienvenue dans l’enfer glacé du Colorado

Dans un monde post-apocalyptique, chacun doit se battre pour sa survie, et tous les moyens sont bons. Vous faites partie des Rangers, un groupe de guerriers qui se bat pour la liberté et la stabilité du désert de l’Arizona. Mais les choses ne se passent pas très bien, et les ressources de guerre sont de plus en plus limitées. C’est à ce moment-là qu’un mystérieux chef de guerre, le Patriarche, vous contacte pour vous proposer un marché. Il vous promet d’envoyer d’importants armements à votre armée si vous acceptez de venir au Colorado, pour vous occuper d’un problème auquel il fait face. N’ayant pas le choix, vous vous mettez en route pour les montagnes glaciales du Colorado, et c’est là que le jeu débute.
Très vite, vous vous retrouvez pris en embuscade et la majorité de votre bataillon est exécuté ou pris en otage. Les quelques survivants à cette attaque parviennent à rejoindre le Patriarche pour écouter sa requête. Et la chose est assez simple : il vous demande de ramener au bercail ses trois enfants (par la peau des fesses si nécessaire) qui ont décidé de faire sécession et de lever leurs propres armées pour prendre le contrôle du Colorado. Pour vous soutenir dans cette quête, le Patriarche vous offre une base (en piteux état au départ) et quelques munitions, mais ce sera ensuite à vous de vous débrouiller pour améliorer votre force de frappe…

Le scénario est très simple et va droit au but, mais cela n’empêchera pas l’aventure d’être intéressante. Vous découvrirez peu à peu que de nombreuses factions se battent pour défendre leurs intérêts et vous pourrez choisir de les aider ou de vous y opposer. De nombreux personnages secondaires, avec un background souvent développé, croiseront aussi votre route. La plupart des personnages bénéficient de doublages, souvent très bons, améliorant encore plus leur charisme. Plusieurs références aux épisodes précédents satisferont aussi les joueurs qui ont pu les faire (et pour ceux qui n’y ont pas joué, l’introduction du jeu résume bien la situation dans laquelle sont plongés les rangers).
Le tout évolue en fonction des choix que vous faites. Le jeu nous pousse en permanence à opter entre différents comportements, que ce soit au sein des dialogues ou dans le choix des missions (avec souvent la nécessité de devoir choisir entre deux missions secondaires parallèles). Certains dilemmes sont moralement difficiles (exécuter un innocent pour arriver à vos fins par exemple) et il n’en tiendra qu’à vous de choisir quel genre de personnage vous voulez incarner. Selon vos décisions et vos actions, votre réputation générale ainsi que votre reconnaissance auprès de certaines factions évolueront (en bien ou en mal), ce qui pourra aussi influencer les événements suivants.

Si le ton général du jeu est assez mature et sérieux, il ne manque pas d’humour non plus. Le franc parler des personnages (souvent peu polis) et les expressions employées sont parfois hilarants. De même que certaines situations apportent un peu de légèreté dans ce monde glacial, comme lorsque vous pouvez recruter des poulets cyborgs pour se battre à vos côtés, ou réparer des grille-pains pour obtenir des bonus…
La radio est aussi omniprésente dans votre aventure. Elle se déclenche automatiquement pour diffuser de courts podcasts, des bouts de musiques, des anecdotes… mais aussi parfois pour communiquer directement avec vous et vous proposer de nouvelles missions secondaires. Elle apporte ainsi une sorte de connexion permanente avec votre environnement et vous permet de rester dans l’ambiance. Le côté négatif c’est que lorsqu’elle diffuse un message, l'icône masque une bonne partie du haut de l’écran, ce qui peut être assez énervant lorsque l’on essaye de voir ce qui nous entoure.

Si l’aventure principale est assez courte, les quêtes secondaires amènent un peu de contenu et rallongent la durée de vie du jeu. Néanmoins ne comptez pas y passer des centaines d’heures. Une vingtaine d’heures sera suffisant pour aller jusqu’au bout de l’aventure (la plupart de ce temps étant consacré aux combats). Il n’y a pas de New Game Plus (du moins pour le moment), mais étant donné que le jeu nous pousse à devoir choisir constamment entre plusieurs directions, il peut être intéressant de recommencer l’aventure pour explorer d’autres comportements.

Créez votre commando

Au début du jeu, vous avez la possibilité de créer un duo de personnages, en personnalisant leur apparence et leurs compétences de base (vous pourrez par la suite changer leur apparence depuis votre base principale). Vous pouvez aussi choisir des duos pré-créés pour commencer l’aventure plus rapidement.
Par la suite, vous pourrez recruter plusieurs combattants pour se joindre à votre équipe de six guerriers. Dans cette équipe, outre votre duo de départ, vous avez deux places pour des recrues normales et deux autres pour des compagnons (des personnages qui ont une place plus importante dans le jeu). Ces derniers seront débloqués en les rencontrant et, parfois, en remplissant certaines conditions ou quêtes. Les recrues normales peuvent quant à elles être choisies parmi une sélection de départ.
Chacun de ces personnages possède certaines prédispositions, mais vous serez ensuite libre de faire évoluer leurs compétences comme vous le souhaitez. Il est aussi possible de changer la composition de votre équipe à tout moment (en dehors des combats). Ce qui est important est d’arriver à créer une équipe de combattants ayant des compétences complémentaires. En effet, le jeu s’appuie énormément sur les compétences passives (crochetage, détection de pièges, dialogues…). Si votre équipe excelle uniquement dans les compétences de combat, vous serez régulièrement bloqué dans votre progression ou vous passerez à côté de précieux bonus.
En plus de vos combattants, vous aurez aussi accès à un char d’assaut. Il vous permettra de vous déplacer sur la carte et pourra intervenir dans certains combats. Vous pourrez le personnaliser et l’améliorer en trouvant certaines pièces d’équipement durant votre aventure.

Vos combattants évoluent en gagnant de l’expérience (lors des combats, en finissant des quêtes et en accomplissant certaines tâches comme crocheter des portes, désamorcer des bombes…). Chaque fois qu’un personnage gagne un niveau, il gagne un point d’attribut, 3 points de compétence et parfois un point d'atout. Ils peuvent être dépensés à tout moment, dans le menu principal, pour améliorer les catégories associées.
Les attributs définissent la base de votre personnage (perception, vitesse, force…) et impacteront la plupart de vos actions. Les compétences sont spécifiques à un type d’action. Il y a d’un côté les compétences de combat (mêlée, petits pistolets, armes automatiques, armes lourdes…) qui vous permettent d’utiliser certains types d’armes et de personnaliser le style de combat de chaque personnage. D’un autre côté, il y a les compétences plus “passives” qui permettent d’accomplir certaines actions, comme crocheter des serrures, pirater des ordinateurs, convaincre des PNJ lors des dialogues… Certaines de ces compétences sont aussi nécessaires pour utiliser divers objets en combat (utiliser des bombes ou des armements spécifiques). Enfin, les atouts permettent d’obtenir certains bonus (comme augmenter la vitalité, la résistance… ou encore débloquer des actions spécifiques à une compétence de combat).
L’expérience gagnée durant l’aventure est limitée, il ne faut donc pas espérer pouvoir augmenter au maximum toutes les catégories de tous les personnages. Il faudra plutôt choisir de spécialiser chaque membre de l’équipe dans un style de combat et une ou deux compétences secondaires.
En plus du développement de vos personnages, vous pourrez aussi personnaliser leur équipement. Chacun peut être équipé de trois pièces d’armure (tête, buste et jambes), d’un accessoire et de deux armes (pour alterner à n’importe quel moment en combat entre ces deux armes). Les armes et les armures peuvent être modifiées en leur associant de nouveaux composants (qui augmentent leur efficacité, ajoutent des effets supplémentaires…). Chaque combattant possède également deux emplacements d’objets rapides à utiliser lors des batailles (bombes, trousses de soin…).

En complément de votre équipe, vous pourrez aussi être accompagné d’alliés plus ou moins temporaires. Ces derniers peuvent être des animaux de compagnie (que vous pourrez charmer sous certaines conditions), des poulets cyborgs, des robots… Vous ne possédez aucun contrôle sur ces derniers mais ils peuvent apporter une aide précieuse en combat.

Le développement et la personnalisation de votre commando est l’un des points les plus intéressants du jeu. D’un côté, la grande liberté offerte à ce niveau satisfera les joueurs qui aiment mettre en place leur propre stratégie, et en même temps, l’inclusion à votre équipe de compagnons au background plus développé permettra de ne pas totalement dé-personnaliser les personnages.

Un S-RPG avec un grand S

Wasteland 3 est un RPG fortement orienté sur la stratégie. Les combats, au tour par tour, se déroulent sur un damier, dans des zones d’affrontement plus ou moins étendues. Il y a trois phases distinctes : celle des ennemis, celles des alliés (ceux que vous ne contrôlez pas directement) et la vôtre. Les ennemis agiront souvent en premier, mais si vos personnages deviennent assez rapides ils pourront bénéficier d’un tour d’action préventive (parfois seule une partie de votre équipe aura cette initiative). De façon générale, les alliés et les ennemis agissent assez rapidement, ce qui est signe d’un bon algorithme de combat (bien que parfois ces phases peuvent prendre plus de temps, si le nombre de personnages est élevé).
Durant votre phase, chaque combattant peut agir dans n’importe quel ordre. Chacun possède un certain nombre de Points d’Action (PA) qui peuvent être dépensés pour se déplacer et/ou effectuer des actions (attaquer, lancer des bombes, se soigner…). Vous n’êtes pas obligé de dépenser tous les PA d’un personnage et vous pouvez en reporter un certain nombre sur le tour suivant ou utiliser les PA restants pour mettre votre personnage en embuscade (c’est-à-dire qu’il attaquera durant le tour ennemi, si un adversaire passe à distance de tir) ou en défense.

Ce que l’on constate rapidement est la difficulté du jeu. N’espérez pas gagner en fonçant droit dans un champ de bataille sans réfléchir. Il faut, pour survivre, utiliser tous les éléments du décors mis à notre disposition : mettre à l’abri chaque personnage pour les protéger en partie des tirs, pirater au maximum les machines ennemies pour qu’elles se retournent contre eux, faire exploser les bidons d’essence au bon moment… Sachant que beaucoup de combats se déclenchent uniquement lorsque vous vous approchez d’un ennemi, une bonne stratégie est de déployer votre équipe en amont et, une fois chacun de vos compagnons en position de sécurité, déclencher l’attaque.

La puissance des attaques est déterminée par votre équipement et votre niveau dans la compétence associée (plus éventuellement les bonus dus à vos attributs). Néanmoins, chaque ennemi possède un certain niveau d’armure qui peut annuler une bonne partie de vos dégâts. Il faudra donc choisir des armes appropriées en fonction des situations (certaines pouvant passer au travers des armures ou même les détruire). C'est aussi là que les alliés animaux pourront s’avérer précieux : ils ont tendance à pouvoir réduire à néant les armures avec leurs attaques.

Il existe heureusement quatre niveaux de difficulté, allant du mode “facile” jusqu’à un mode de survie extrême. Chacun pourra donc y trouver son compte (sachant que même en mode facile le jeu reste exigeant).
Pour apprécier pleinement le jeu, il faut donc aimer le côté stratégique et la difficulté. Si la plupart des combat fait intervenir le même genre d’ennemis (souvent des soldats et des machines), il faudra quand même s’adapter à différentes menaces. Certaines batailles vous mettront face à des animaux sauvages ou des mutants par exemple.

L’exploration au peigne fin

Durant les phases d’exploration, vous êtes libre de vous déplacer où vous désirez (tant que le chemin n’est pas bloqué par des ennemis).
D’une part, il y a la carte du Colorado, sur laquelle vous vous déplacez en tank. Vous pourrez y découvrir de nouveaux lieux, des trésors bonus (sous forme de caches d’armes) et même y rencontrer aléatoirement des adversaires (sachant qu’il est parfois possible d’esquiver ces combats selon votre niveau dans certaines compétences secondaires). Certaines zones sont bloquées par des radiations et, pour y accéder, il vous faudra améliorer les protections de votre tank.
D’autre part, il y a l’exploration de chaque lieu, dans lesquels vous vous déplacez à pied. Ces zones sont remplies de choses à faire : pirater des systèmes informatiques pour ouvrir des portes, réparer certains équipements pour obtenir des bonus, désarmer des pièges, trouver des trésors cachés, crocheter des coffres forts… Vous y rencontrerez aussi de nombreux PNJ ayant des dialogues plus ou moins élaborés selon leur importance, et des marchands.
L’environnement est correctement modélisé et truffé de détails. L’ambiance générale est également bien rendue, le tout étant accompagné d’une bande-son mélangeant musique d’ambiance sombre et musique country typique des USA. La carte du Colorado n’est pas immense, ce qui pourra en laisser plusieurs sur leur faim, mais il y a quand même des lieux cachés totalement optionnels, à découvrir et explorer selon vos envies pour acquérir plus d’équipement ou d’expérience. De façon générale, il faudra prendre le temps de fouiller au maximum chaque zone pour récolter de quoi survivre. De même, ceux qui espèrent pouvoir ignorer toutes les quêtes secondaires pour se concentrer sur l’histoire principale seront vite rappelés à l’ordre par la difficulté des combats : il est indispensable de faire évoluer suffisamment votre équipe pour avancer efficacement dans le scénario principal.

Le tout n’est pas sans défaut. Il y a tout d’abord la caméra qui s’avère parfois capricieuse et assez difficile à déplacer (sachant que tout le jeu se passe en vue isométrique de dessus). Parfois, la caméra ne suit plus les personnages et il devient impossible de voir ce qui se passe autour de nous, ce qui évidemment n’est pas pratique pour éviter les pièges.
De plus, les temps de chargement entre chaque zone sont incroyablement longs et cassent un peu l’ambiance immersive que l’on pourrait autrement avoir. Sachant qu’en plus, il faut souvent retraverser plusieurs zones pour sortir sur la carte du Colorado, ce qui devient vite lassant.
Il est parfois assez difficile de savoir où aller pour trouver tel ou tel PNJ, et il n’y a pas d’option pour voyager rapidement d’un lieu à l’autre. Certes, cela est plus réaliste, mais au vu des temps de chargements, cela aurait pu être un atout. Le seul aspect pratique qui nous est proposé consiste à retourner directement à notre base principale depuis n’importe quel point de la carte du Colorado. Pour couronner le tout, la carte se consulte uniquement en passant par le menu principal, et il faut parcourir plusieurs catégories pour l’atteindre.
Ces points négatifs entachent les phases d’exploration qui, sans cela, auraient pu s’avérer beaucoup moins laborieuses.

Ce manque d’ergonomie se retrouve d’ailleurs dans le menu principal. Bien qu’assez clair, il a clairement été créé pour un système de point-and-click sur ordinateur. Sur console, il est parfois difficile de parcourir les différentes catégories d’objets pour trouver ce que l’on cherche. Optimiser l’équipement de son équipe peut vite devenir fastidieux tant il faut faire des allers-retours avec le curseur (quand il ne disparaît pas totalement, nous obligeant alors à fermer le menu ou changer de catégorie de menu pour le retrouver).

Wasteland 3 s’adresse avant tout aux joueurs adeptes des combats stratégiques et qui n’ont pas peur d’un certain niveau de difficulté. Si on ignore les défauts techniques actuellement (sur PS4), on peut le considérer comme un jeu intéressant, bien qu’un peu court. Il propose une ambiance sombre et mature mais non dépourvue d’humour. Il offre aussi aux joueurs une liberté intéressante, que ce soit dans les choix des dialogues, des quêtes à suivre ou non, ou encore dans la composition du commando et l’évolution des personnages. Il bénéficie aussi d’un bon background grâce aux épisodes précédents. Certains défauts difficilement corrigeables viennent néanmoins entacher l’aventure (temps de chargement, manque d’ergonomie des menus, exploration parfois laborieuse…). Maintenant à vous de voir si vous souhaitez aider les Rangers à sauver l’Arizona...

Note attribuée : 14/20

Rédigé par Natahem le 14/10/2020

Retour

Ce vaisseau fonctionne aux visages joyeux., Donald, Kingdom Hearts Thèmes
© 2000-2020 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Régie pub