2011 : la sélection de RPG Soluce
Le mot du rédac' chef

Une année de plus se termine : il est donc temps de livrer notre petit bilan !
2011 aura été extrêmement riche pour le site avec le départ de certains membres de l'équipe (Aciel, Cracking_Cow, Darkchaz, Deathyuya, Riskbreaker, et Sylphide) que nous tenons une nouvelle fois à remercier pour l'ensemble de leur travail, et la constitution d'une nouvelle team avec l'arrivée de quatre rédacteurs (Natahem, Wolf, Xeno et Trak) , de notre « Community Manager », la pétillante Vlaa, qui se charge depuis peu d'animer nos réseaux sociaux, et d'un nouveau webmaster, Aemaeth, qui nous rejoint avec de nombreuses idées dans sa besace.
Et oui, vous avez bien lu ! La huitième version du site est actuellement en cours de conception ! Ne vous attendez toutefois pas à la voir débarquer dans les jours à venir, ce type de travail pouvant prendre de nombreux mois.
2011 a également été riche d'un point de vue rédactionnel, avec de nombreux articles (plus de 1300 news, 276 fiches, 25 reviews et 3 reportages) et de 8 nouvelles solutions de RPG.
Si nous n'avons pas traité l'intégralité des « gros titres » de l'année (on pense notamment à Skyrim, Deus Ex Human : Revolution, ou encore The Witcher 2) nous avons une fois de plus consacré de nombreuses heures à notre loisir de prédilection : le RPG !
Vous pouvez ainsi retrouver ci-dessous, notre sélection des titres marquants de 2011 et nos habituels coups de cœur/de gueule ! Vous trouverez également une petite nouveauté : la sélection des visiteurs qui vous aidera très certainement dans vos prochains achats !
Nous espérons que vous avez passé d'excellents moments en notre compagnie et vous attendons pour de nouvelles aventures en 2012 sur RPG Soluce.

Joyeuses fêtes.

Chris

Wii
Xenoblade Chronicles (Monolith Software)















L'avis de Chris
Xenoblade Chronicles est pour moi LE RPG de cette année 2011. Sorti sur une Wii vieillissante et techniquement dépassée, il n'en est pas moins un titre particulièrement réussi. En s'appuyant sur une direction artistique de haute volée, un monde vaste et onirique, un casting de personnages attachants, un scénario convaincant, un gameplay riche, de belles musiques et une excellente durée de vie (plus de 160 heures pour ma partie) , il constitue une sorte de « best of » des J-RPG classiques.
S'il n'est pas non plus dénué de défauts (gestion de l'inventaire problématique, absence d'un glossaire, musiques parfois un peu trop en retrait et IA des alliés parfois un peu à la masse lors des combats) il s'agit assurément d'une valeur sûre que vous devez vous procurer d'urgence si ce n'est pas déjà fait !

L'avis de Delldongo
Xenoblade est pour moi le jeu de l'année et peut-être même de ces quelques dernières années. Il réunit en effet tous les critères qui, additionnés les uns aux autres, font naître les légendes : scénario, personnages, gameplay, background, richesse et durée de vie s'allient donc pour former un grand RPG. Cela faisait un bout de temps qu'un RPG ne m'avait scotché à ce point ; Xenoblade se place sans conteste parmi les meilleurs jeux toutes consoles confondues. Bien sûr il possède quelques petits défauts, si l'on peut dire, mais ces derniers ne m'ont pas du tout gênés tout au long de l'aventure ; on citera surtout une gestion de l'inventaire un peu lourde, mais on s’y fait à la longue. En revanche, il faut se munir de grande préférence d'une manette classique, la maniabilité au nunchuk étant réellement catastrophique ce qui entachera nettement le plaisir de jeu.

L'avis de Trak
Le constat est simple : j’ai vu Delldongo commencer Xenoblade Chronicles... j’ai acheté le jeu… et la Wii. Une centaine d’heures de jeu plus tard il continue à me scotcher et je ne l’ai toujours pas fini.
La grande force de ce titre est la quantité impressionnante de contenus qu’il nous dévoile, quel que soit le sujet. Vous voulez des quêtes annexes ? On les compte par centaines. Vous voulez des PNJ un minimum différents les uns des autres ? Il y en a plus d’une centaine, tous travaillés et tous différents. Vous êtes plutôt fan d’exploration ? Presque toutes les zones visitées sont énormes et grouillent de secrets à découvrir et de passages masqués à explorer. Vous voulez une durée de vie conséquente ? Je ne l’ai pas fini en 120 heures (par contre j’ai fait plus de 200 quêtes annexes). Vous avez l’âme collectionneuse ? Chaque monstre du bestiaire (très fourni) laisse plusieurs butins qui lui sont propre ainsi que des pièces d’équipement. Et ne croyez pas que la quantité mine la qualité.
Xenoblade est à mon avis le meilleur J-RPG depuis bien longtemps.

L'avis de Wolfangele
C'est pour moi l'un des RPG de l'année et de la Wii. Autant le dire, sa richesse est énorme, et c'est le type même de jeu sur lequel on peut passer la centaine d'heures au compteur juste pour le découvrir. L'aventure se réalise dans un univers gigantesque, avec une histoire qui prend de l'ampleur et des personnages attachants. Le gameplay qui paraît simple au premier abord, devient par la suite subtil avec la gestion des arts, des compétences de chacun et des techniques partagées ainsi que des pouvoirs de Monado notamment. Les quêtes sont nombreuses, et le deviennent encore plus, grâce aux sociopoints que l'on acquiert en parlant avec les habitants ou en réalisant leurs missions. Le seul petit reproche reste la gestion de l'inventaire (il y a tellement d'objets ou d'équipements mais on ne peut en porter qu'un nombre restreint), mais bon on s'en accommode.
En conclusion, ce RPG est une perle, où la liberté fait loi, avec un scénario bien écrit, un système de combat réfléchi, des graphismes soignés pour ce support, une bande-son agréable et une excellente durée de vie vu le contenu proposé !
XBOX 360
Dark Souls (From Software)
L'avis de Natahem
Plonger dans Dark Souls c’est un peu comme se jeter contre un mur en espérant qu’il craque : il faut être un peu fou et surtout très obstiné ! Ce jeu s’adresse avant tout aux joueurs qui aiment les défis et qui ont le coeur bien accroché. Châteaux en ruine, dédales obscurs, marais nauséabonds... plus on progresse dans le jeu et plus on se sent seul et vulnérable. L’absence totale (ou presque) de scénario le rend encore plus énigmatique. Heureusement, le mode multijoueur vous permettra d’obtenir occasionnellement l’aide d’une âme charitable (mais il peut également conduire à de mauvaises rencontres avec des joueurs sadiques venus pour vous tuer...). Au final, le sentiment de solitude et d’insécurité sera votre plus grand compagnon dans cette aventure.
Un jeu hors du temps et de la réalité, à essayer sans tarder !
PS3
Trinity : Souls of Zill O'll (Omega Force)
L'avis de Wolfangele
Un RPG qui ne plaira pas à tout le monde, avec des combats à la “beat'em all” et des dédales plutôt répétitifs. Mais si on aime ce genre-là, on se retrouve avec un superbe jeu dans un univers heroïc-fantasy, des personnages avec des histoires “chargées” et, une intrigue qui débute sans grande nouveauté, mais qui nous emporte totalement après les 2-3 premiers chapitres ! Pour le gameplay, le fait de pouvoir alterner avec les trois personnages, apporte son lot de variantes aussi bien pour les combats que par le biais de compétences propres pour interagir avec le décor. De nombreuses quêtes seront elles aussi disponibles.
Bien que les donjons et quêtes soient répétitifs, ce RPG a été une vraie surprise, et j'ai pris un réel plaisir à y jouer et à le finir totalement !
PSP
Tactics Ogre : Let Us Cling Together (Square Enix)






L'avis de Chris
Quand l'un des ancêtres fondateurs du Tactical-RPG revient au goût du jour avec quelques nouveautés sur PSP, on aurait tort de se priver ! Tactics Ogre est un titre qu'il ne faut absolument pas manquer cette année tant il dispose de nombreuses qualités avec notamment un gameplay riche et bien pensé, un scénario mature, et une ambiance propre mise en valeur par des compositions musicales tout simplement excellentes.
Seul véritable bémol, le jeu est resté dans la langue de Shakespeare ce qui risque de le priver d'une partie du public.

L'avis de Delldongo
Voilà un jeu fignolé comme rarement il nous est donné l’occasion de jouer. Que ce soit visuellement, musicalement et bien entendu également dans le gameplay ; ce dernier, extrêmement riche, a fait l’objet de beaucoup de soin. Même lorsqu’on est pas forcément très doué pour maîtriser l’aspect tactique d’un RPG, Tactics Ogre est un réel plaisir, même s’il n’est pas sans défauts (IA alliée parfois approximative notamment). Un excellent jeu, dont la sortie sur PSP permet au plus grand nombre de découvrir la saga phare du genre.

L'avis de Xeno
S’il faut qualifier un Tactical RPG de culte, aux côtés de Final Fantasy Tactics, c’est bien Tactics Ogre ! Le jeu original sorti sur SNES en 1995 était déjà une énorme réussite, fixant les bases d’un genre encore très peu connu. Le remake sur PSP frôle la perfection. Les graphismes rehaussés, la direction artistique soignée à la perfection, un gameplay magistral et intuitif, agrémenté de quelques nouveautés comme le C.H.A.R.I.O.T. et une OST totalement réorchestrée font que le jeu se parcourt avec la même envie du début à la fin, et ce même après l’avoir fini et revisité les différents scénarii.
En revanche quelques déséquilibres entre les classes du jeu (les archers sont vraiment craqués), une IA qui possède des envies suicidaires et un multijoueur vraiment terne, pour ne pas dire mauvais, empêchent ce remake de toucher cette perfection.
Quoiqu’il en soit, si vous ne l’avez pas encore fait ruez-vous dessus !
DS
Radiant Historia (Atlus)






L'avis de Delldongo
C’est la bonne surprise de l’année sur une DS en perte de vitesse : Radiant Historia n’a, a priori, rien d’original. Les RPG qui jouent avec les voyages dans le temps sont légion, mais ici, le système est tout à fait inédit et permet une immersion rarement atteinte au coeur de l’histoire. En effet, on peut naviguer presque à loisir à l’intérieur de l’histoire (ou plutôt des deux histoires qu’il faut mener en parallèle), en changer le cours, atteindre des points de non-retour … Radiant Historia réclame toute l’attention du joueur, aussi bien au niveau du scénario, des textes, que des combats (parfois en très grand nombre), le jeu étant assez ardu (mais pas trop non plus, juste ce qu’il faut). Et comme visuellement et musicalement, le titre n’est pas en reste et propose de très belles choses, on peut considérer Radiant Historia comme une très belle réussite.

L'avis de Wolfangele
Un thème connu, le voyage dans le temps, et pourtant Radiant Historia sort son épingle du jeu. C'est un très bon titre, avec un système de jeu original et accrocheur, un scénario avec plusieurs embranchements et bien narré, un casting de personnages matures et attachants et des quêtes annexes bien intégrées à l'histoire. Le système de combat est original et stratégique. La réflexion sera de mise pour les batailles, en prenant en compte les compétences, le système du tour par tour et le positionnement des ennemis et des équipiers par exemple. Pour moi, c'est l’un des points forts du jeu, avec aussi le choix des “noeuds” qui permet de voir plusieurs facettes de l'histoire, même un game over. Pour conclure, les éléments qui font que ce RPG restera pour moi l’un des meilleurs RPG sur DS sont : le voyage à travers le temps pour démêler les fils des deux histoires parallèles, une intrigue mature, rythmée et émouvante, des personnages intéressants, un système de combat ingénieux, de beaux graphismes (surtout les artworks des personnages) et des musiques qui collent parfaitement à l'aventure.
3DS
The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D (Nintendo)



L'avis de Chris
Mon choix pour la 3DS a été particulièrement aisé puisque je n'ai joué qu'à un seul RPG sur cette machine, The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D ! Ce remake - qui m'a permis d'enfin découvrir cet épisode mythique – a parfaitement répondu à mes attentes. Les amateurs retrouveront ainsi un scénario simple et agréable à suivre, un gameplay terriblement efficace (profitant des fonctions tactiles et gyroscopiques de la 3DS) , et une OST tout simplement géniale. L'utilisation de la 3D (malgré une auto-stéréoscopie réussie) ne m'a toutefois pas convaincu..

L'avis de Wolfangele
Pour les fans qui l'ont déjà fait sur d'autres consoles, l’arrivée d’Ocarina of Time sur 3DS apporte quelques nouveautés et nous fait vivre l'aventure dans une nouvelle dimension qui donne un certain charme à ce volet mythique. Pour les nouveaux, l'occasion est belle, cette mouture est une bonne version pour le découvrir !
L'aventure se déroule à Hyrule, avec des décors agréables en 3D, un gameplay habituel pour un Zelda mais avec une maniabilité renouvelée grâce à la 3DS, surtout pour les tirs (fonctions gyroscopiques), des donjons et énigmes bien dosés, des quêtes annexes sympathiques, et une OST magnifique. C’est un vrai régal de (re)découvrir cette aventure qui a marqué et marquera les esprits !
Coups de coeur / Coups de gueule
Chris


The Legend of Zelda : Skyward Sword (Wii) (Nintendo)
Mon petit coup de cœur de l'année revient à The Legend of Zelda : Skyward Sword qui possède ce « je ne sais quoi » qui parvient à me captiver. Le gameplay au Wii Motion Plus (bien pensé) est source d'une bonne immersion, la difficulté est bien dosée, l'aventure est captivante, les personnages sont attachants, les musiques sont excellentes...
Bref, du tout bon !

Ninokuni : The Another World (DS) (Level-5)
Ninokuni : The Another World ne sortira finalement jamais dans nos contrées et il s’agit clairement de ma plus grosse déception cette année. Moi qui rêvais de mettre la main sur ce RPG (développé par Level-5 en association avec les studios Ghibli) et sur son grimoire magique, je n’ai plus que mes yeux pour pleurer (ou à apprendre le japonais !) ! Heureusement la version PS3 du jeu sortira bien en Europe l’année prochaine, certes sans grimoire, mais c’est toujours ça de pris !
Delldongo


Xenoblade Chronicles (Wii) (Monolith Software)
Inévitablement, mon coup de coeur cette année ira à Xenoblade, je pense que je n’ai pas besoin de justifier davantage ce choix, si ce n’est pour redire tout ce que j’ai déjà dit un peu plus haut sur cette page.

White Knight Chronicles II (PS3) & White Knight Chronicles : Origins (PSP) (Level-5 & Sony)
Alors que j’avais bien apprécié le premier épisode, je dois malheureusement dire que j’ai été particulièrement déçu par le traitement réservé au deuxième et surtout au troisième épisode de la saga White Knight Chronicles. Même s’il reste très sympa à jouer, l’épisode 2, faisant directement suite au premier nous laisse grandement sur notre faim, en tout cas sur la mienne : le scénario part dans tous les sens, sans une once de logique, en nous faisant surgir de nulle part des artifices faciles pour la narration, qui devient du coup lourde et peu entraînante. Sans compter sur un bestiaire d’une pauvreté affligeante (10 monstres grand maximum sur 100 heures de jeu, ça fait pas beaucoup) ; mais bien entendu il reste les monstres géants, qui sont bien réalisés mais également en nombre trop restreint. Le jeu n’est pas mauvais pour autant, les environnements sont grands, splendides, l’univers musical et visuel est convaincant, mais la mayonnaise a du mal à prendre sur le long terme. Reste, comme dans le premier, un mode online qui devient le principal attrait du titre et très fun à plusieurs. Quant à l’épisode sur PSP (l’épisode 0 en fait), il n’est malheureusement qu’une pâle copie de Phantasy Star Portable, un jeu à quêtes sympa, bien fait, mais sans grand intérêt, si ce n’est de découvrir et vivre de l’intérieur les événements à l’origine de la saga. Très dispensable.
Natahem


Dark Souls (XBOX 360) (From Software)
Faut-il être maso pour apprécier ce jeu ? Sans doute un peu oui, mais qu'est-ce que c'est bon ! On peut lui reprocher de ressembler un peu trop à son prédécesseur (Demon's Souls), mais cela n'enlève en rien le plaisir que l'on prend à explorer les sombres couloirs en ruine de ce monde hors du temps. Et ce, avec le stress permanent de faire une mauvaise rencontre ou un faux pas de côté qui conduirait à une mort certaine (oui parce que les développeurs ne font pas de cadeau, si vous ne savez pas marcher droit ils ne mettront pas de barrière pour vous rattraper! et toc!). Il en faut du courage et de l'obstination pour progresser, mais la réussite n'en est que plus appréciable ! Un défit à ne pas manquer !!

Final Fantasy IV : The Complete Collection (PSP) (Square Enix)
Oui bon, les compilations d’améliorations de rééditions de vieux jeux c'est bien, mais faut aussi savoir s'arrêter à un moment ! On dirait que Square Enix est en manque sérieux d'inspiration et essaie de faire rentrer de l'argent par n'importe quels moyens. Si au moins les rééditions servaient vraiment à quelque chose (avec une vraie refonte graphique par exemple, et pas seulement un lissage pour donner l'impression d'une meilleure résolution...). Donc là je dis non, faut arrêter de prendre les joueurs pour des vaches à lait ! nan mais oh !
Trak
Xenoblade Chronicles (Wii) (Monolith Software)
Xenoblade c’est le plaisir de parcourir des environnements à la fois gigantesques et enchanteurs (sans le moindre temps de chargement). C’est le plaisir de découvrir de nouveaux éléments de gameplay après 50 heures de jeu. C’est le plaisir de parcourir plusieurs fois une ville qui s’étale sur une dizaine d’étages parce que le PNJ qui vous a donné une quête se promène entre les niveaux et que vous n’arrivez pas à mettre la main dessus. C’est le plaisir de voir le bestiaire d’une zone varier à la fois selon l’heure de la journée et la météo locale. C’est le plaisir de pouvoir passer trente heures sur des missions annexes avant de reprendre la quête principale. C’est le plaisir de constater que le moindre changement d’accessoire sur vos personnages est visible lors de l’exploration, des combats et des cinématiques.
Bref, Xenoblade c’est du bonheur digitalisé. Possesseurs de Wii, ne loupez pas ce petit bijou. Si vous n’avez pas de Wii, débrouillez-vous pour en trouver une et jouez à Xenoblade quand même.
Wolfangele











Xenoblade Chronicles & The Legend of Zelda : Skyward Sword (Wii) (Monolith Software & Nintendo)
Comme j'ai pu en parler auparavant, je ne vais pas m'étendre plus sur Xenoblade, qui pour moi est LE RPG de la Wii.
The Legend of Zelda : Skyward Sword est mon coup de coeur de cette année avec Xenoblade, une aventure épique avec notre héros au bonnet vert. L'histoire débute doucement puis s'accélère au fur et à mesure de notre avancement, apportant son lot de rebondissements. Les personnages sont attachants, aussi bien le duo Link/Zelda qui fait des merveilles avec leurs petites histoires, que les PNJ que l'on côtoie en faisant des quêtes et l'aventure. L'univers est riche avec des graphismes plaisants, et l'on découvre des peuples connus ou non, des lieux terrestres à explorer et des îles célestes à visiter. Le gameplay est vraiment prenant avec le Wii Motion +, qui répond parfaitement au moindre mouvement. Cela apporte un vrai plaisir et de la stratégie, car il faudra bien doser ses gestes, pour interagir avec nos équipements ou encore pour affronter les ennemis. Les donjons offrent une variété d'énigmes et de puzzles. On enchaîne des épreuves, avec des challenges très différents les uns des autres. La gestion de l'inventaire est plus subtile aussi, et des choix devront être faits pour savoir ce que l'on emportera dans nos sacoches. Les quêtes annexes sont présentes et diverses (quarts de coeur, cubes de la déesse, cristaux de gratitude...). En conclusion, cet opus est indéniablement une aventure à faire, avec des changements appréciables et une aventure splendide.

Docteur Lautrec et les Chevaliers Oubliés (DS) (Konami)
J'ai été déçue par ce jeu, j'en attendais beaucoup plus. Le scénario est agréable à suivre, les personnages sont plaisants, avec un héros plutôt mufle et un univers sympa à découvrir. Mais le soft est d'un répétitif hallucinant. Une fois la quête choisie, les personnages résolvent l'énigme en discutant, nous faisant chercher des lieux dans Paris. Une fois trouvés, on cherche le lys caché avec des jumelles et hop on entre dans le donjon. Et autant dire que là arrivent les mauvaises nouvelles. Les donjons sont des catacombes où l'on doit s'infiltrer sans être vu par les gardes dans des pseudo-labyrinthes. Il sera possible de pousser des caisses, d'éviter des flammes, mais le plus chiant reste qu'on met un temps infini à bouger ses caisses, et que si on a le malheur d'être surpris par un garde, le puzzle se remet à zéro et tout est à refaire. Les énigmes sont proposées aux portes, et leur variété est déplorable : on vous les ressert à tout va sans réelle difficulté. Ensuite vient le côté RPG, qui est franchement pauvre lui aussi. Un peu à la sauce Pokémon, on capture des trésors "habités" mais on ne peut en prendre que trois sur nous, et récupérer ceux des donjons, autant dire que la gestion est faible. Les combats sont plutôt sympathiques, mais rien de bien marquant. En gros ce jeu est sympathique à faire, mais marquera les esprits pour son goût de trop peu en tout (énigmes, puzzles, gestion des trésors et de l'inventaire...).
Xeno









Square Enix
L’éditeur s’est illustré par la sortie de nombreux RPG de qualité dans nos contrées. On citera en vrac Tactics Ogre, The 3rd Birthday, Final Fantasy IV : The Complete Collection, Dissidia 012 Final Fantasy et enfin Deus Ex : Human Revolution. Une forte localisation confirme une certaine ouverture à l’Europe, avec notamment Final Fantasy XIII-2 qui arrivera d’ici peu chez nous, tout comme, on l’espère, Final Fantasy Type-0. Pour l’instant c’est l’un des éditeurs les plus actifs dans nos contrées, et qui oeuvre de plus en plus pour que nous ayons les jeux plus rapidement qu’avant. En espérant que d’autres éditeurs suivent le mouvement.

God Eater Burst (PSP) (Namco Bandai)
C’est un jeu que j’attendais énormément cette année. Peut-être un peu trop, d’ailleurs. Quelle désillusion ! J’ai passé des journées entières sur son illustre concurrent malgré lui, Monster Hunter, et je dois dire que ce dernier se révèle beaucoup plus passionnant que God Eater Burst. Certes il possède de nombreuses qualités, et montre qu’il s’adresse à un public vraiment différent et surtout plus jeune, cependant la mayonnaise ne prend pas. Le scénario tient la route, c’est sûr, et c’est d’ailleurs l’originalité par rapport à Monster Hunter, mais le gameplay est beaucoup trop fouillis et répétitif. C’est du tapage de boutons, du “rentre dans le tas” et il n’y a aucune once de stratégie, c’est vraiment inintéressant. Les affrontements contre les Aragamis sont beaucoup trop simples, notamment la faute aux trois alliés présents avec vous lors des missions. On manque réellement d’un affrontement épique contre un Tigrex ou un Akantor. Les décors qui se veulent apocalyptiques le sont malheureusement vraiment, c’est à dire vides, très petits et sans vie. Même l’ambiance se révèle mitigée. Les cris des monstres sont décevants, et les thèmes musicaux tournent trop facilement en boucle. En revanche, les doublages sont de bonne facture. Bien sûr c’est un jeu à tester, malheureusement il ne parvient pas à se hisser au premier plan et c’est bien dommage.
Sélection des visiteurs
PS3 / XBOX 360 Wii PC
The Elder Scrolls V : Skyrim
(Bethesda)
Xenoblade Chronicles
(Monolith Software)
The Elder Scrolls V : Skyrim
(Bethesda)
PSP DS 3DS
Final Fantasy IV : The Complete Collection
(Square Enix)
Dragon Quest VI
(Square Enix)
The Legend of Zelda : Ocarina of Time 3D
(Nintendo)

N'oubliez pas, vous pouvez faire vos achats sur notre boutique spécialisée qui recense clairement tous ces RPG ! Joyeux Noël et bonne année 2012 à tous.

Thèmes
© 2000-2019 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Le Serpent Retrogamer | Puissance Pokemon | Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Nintendo Master | Régie pub