Autre  DC  DIVERS  GC  N64  PC  PS1  PS2  PS3  PS4  PS5  SWITCH  WII  WIIU  X360  XBOX  XBOXONE  XS
  ANDROID  DS  GBA  GBC  IOS  MD  MS  N3DS  NES  PSP  PSVITA  SAT  SNES
Actualité
Rise of the Ronin recrée le Japon de la période Bakumatsu

Rise of the Ronin (PS5) - posté par Tennee le 22 février 2024
Commentaires (0)

Rise of the Ronin recrée le Japon de la période Bakumatsu

Disponible sur PlayStation 5 le 22 mars, Rise of the Ronin est un JDR d’action et de combat en monde ouvert de Team Ninja, le développeur de Nioh et de Ninja Gaiden. Le jeu vous immergera dans un scénario situé dans les derniers jours du shogunat de Tokugawa au Japon, pendant la période connue sous le nom de Bakumatsu. Incarnant un ronin, vous pourrez expérimenter différents styles de jeu et participer à des combats simples mais profonds, en utilisant toutes sortes d’armes et d’équipements (armes de mêlée et armes à distance, telles que des armes à feu ou des armes de jet).


La résurrection de trois cités majeures de l’époque Edo dans le monde ouvert de Team Ninja

Le scénario se déroule pendant l’époque Bakumatsu, une période de grands changements initiée par l’arrivée des navires noirs. Dans cette période de chaos, l’histoire se déroule d’abord à Yokohama, puis à Edo (l’actuel Tokyo), et enfin à Kyoto. Ces trois cités majeures sont construites comme des mondes ouverts autour d’un mélange hétérogène de beauté japonaise traditionnelle et d’influence occidentale récente. La technologie graphique de nouvelle génération leur confère une haute qualité, riche en détails.

Yokohama

La première ville importante que visite le protagoniste anti-shogunat est Yokohama. Dans le secteur Kannai de Yokohama, où l’Orient rencontre l’Occident, vous explorerez les sites marquants de la ville, comme le consulat américain, le quartier chinois, le comptoir anglais, le phare et même les maisons closes. En parcourant les environs de Yokohama, vous découvrirez des villes-auberges le long de la route du Tokaido. Cette voie était la plus importante du Japon de l’époque et reliait Kyoto, la capitale impériale, à Edo, le siège du shogunat de Tokugawa.

Kannai – Yamashita

Un lieu qui fait face à l’océan au sud-est de Kannai. Si « Yamate » désigne la falaise et la ville supérieure, « Yamashita » désigne la ville inférieure. En accord avec le traité commercial entre les États-Unis et le Japon, c’est ici que la colonie étrangère s’est installée. Des soldats de divers pays y sont en poste. Le parc de Yamashita est aujourd’hui l’un des lieux touristiques les plus populaires du pays. Il a été bâti avec les débris du grand tremblement de terre du Kanto de 1923 et il a ouvert officiellement en 1930.

Kannai – Motomachi

Un lieu au sud-est de Kannai dont la population a connu un accroissement considérable après l’ouverture du port de Yokohama au commerce extérieur. Dans son quartier chinois, les visiteurs peuvent acheter des curiosités, mais aussi découvrir une architecture unique, propre à la culture chinoise. On y trouve notamment le grand temple Kantei, un bâtiment coloré dédié au héros de la Chine antique, Guan Yu. L’actuel temple Kantei est la quatrième reconstruction du bâtiment, car il a été dévasté et détruit par plusieurs événements imprévisibles, comme le grand tremblement de terre du Kanto en 1923 et la Seconde Guerre mondiale. Il se trouve toujours au cœur du quartier chinois.

Edo

Edo est une immense ville qui sert de siège au shogunat. Le quartier de Kojimachi abrite les résidences des samouraïs et protège le château d’Edo. Vous pouvez vous rendre au quartier d’Asakusa pour découvrir le temple Senso et le pont Azuma. Le quartier de Nihonbashi est célèbre pour son pont et ses échoppes. D’autres quartiers typiques, comme Senzoku, permettent de ressentir toute l’énergie des maisons closes de Yoshihara.

Asakusa

Il s’agit du cœur de la culture shitamachi propre à la ville. On y trouve des monuments célèbres, comme le pont Azuma et le temple Senso. On l’a souvent représenté sur des estampes. L’énergie du secteur perdure aujourd’hui, ce qui en fait l’une des principales attractions touristiques du Japon.

Nihonbashi

Le pont qui lui donne son nom a été bâti en 1603 afin de marquer le point de départ des grandes routes du Japon. Cela attira bien vite les foules et les marchands, contribuant ainsi au développement culturel d’Edo. Il a maintes fois été représenté en peinture, notamment dans la série d’estampes « Les cinquante-trois relais du Tokaido » de Hiroshige Utagawa. Le pont, Nihonbashi, sert toujours aujourd’hui de kilomètre zéro au réseau routier du Japon.

Kyoto

Pendant 1000 ans, Kyoto a servi de cœur politique et culturel au Japon. Le quartier de Gosho est situé au nord de Kyoto. Une rébellion contre le shogunat de Tokugawa y a éclaté : ce fut « l’incident de Kinmon ». À l’ouest se trouve le quartier de Horikawa, où les rues bien ordonnées longent le château de Nijo, et le quartier de Mibu, où l’on trouve le temple Mibu. Ce dernier sert de quartier général au Roshigumi. À l’est se trouve le quartier de Gion, lieu des maisons de thé et des échoppes, et le quartier de Higashiyama, que plusieurs sites embellissent. Parmi eux, on compte le tempe Kiyomizu. Cependant, vous remarquerez que certaines zones de la cité impériale ont perdu une partie de leur éclat dans le chaos du Bakumatsu. Elles ont été peu à peu abandonnées.

Gosho

Un lieu abritant le palais impérial et les résidences des familles aristocratiques les plus prestigieuses. Outre les espaces de vie et les appartements privés, le palais contient de somptueux jardins et des bâtiments consacrés aux cérémonies religieuses et à l’éducation. S’il a déjà été détruit par les flammes puis reconstruit, il n’en était pas moins en usage depuis plus de cinq siècles quand le shogunat connaissait ses dernières heures. La plupart des bâtiments qui demeurent aujourd’hui ont été reconstruits en 1855. Aujourd’hui encore, la silhouette d’origine du palais impérial a été conservé.

Mibu

Un lieu situé au sud du château de Nijo et au nord-ouest du temple Nishi Hongan. Au centre se trouve le temple Mibu, qui appartient aux bouddhistes de la mouvance Risshu. Le nom Mibu est vieux de plusieurs siècles, même si d’autres caractères étaient utilisés pour l’écrire. Il signifie « terres humides ». Le temple Mibu servait de terrain d’entraînement aux membres du Shinsengumi. Aujourd’hui, une statue en bronze du commandant Kondo Isami et une tour contenant une mèche de ses cheveux se trouvent au sein du temple. Un cimetière accueille la dépouille des soldats.

Traversez comme vous le voulez, en grappin, en cheval ou en planeur

En plus de courir dans les villes et leurs environs et de nager dans les rivières et dans l’océan, vous pouvez explorer le vaste monde ouvert du Japon de Bakumatsu en utilisant un cheval, un planeur ou un grappin pour vous déplacer verticalement.

Grappin

Vous pouvez rapidement grimper et franchir des obstacles en utilisant le grappin sur des points d’accroche. Le grappin vous permet d’atteindre des points surélevés, mais aussi de combattre des adversaires.

Cheval

Vous pouvez appeler un cheval en soufflant dans la flûte équine. Vous atteindre vos destinations lointaines bien plus vite de cette façon. Au fur et à mesure que le jeu progresse, vous accédez à davantage d’équipements de monte et à un éventail plus large de chevaux de meilleure qualité.

Planeur

Après avoir acquis le planeur, vous pouvez le déployer quand vous tombez d’une hauteur afin de glisser dans les airs. Vous pouvez parcourir de longues distances en le maintenant sous un certain angle. Le planeur est également pratique quand vous infiltrez un territoire ennemi. À haute altitude, vous vous faites moins remarquer.
Le planeur est inspiré des plans de l’Abikiru d’Ikkansai Kunitomo. Kunitomo est un inventeur et un armurier de la fin de l’époque Edo. Il est célèbre pour avoir construit le premier télescope réflecteur du Japon. Son Abikiru est sans doute aussi le plus ancien plan d’avion japonais.

Voyage rapide entre les bannières des Lames secrètes

Les points de voyage rapide, ou bannières des Lames secrètes, sont répartis partout dans le monde. Ils vous permettent de vous déplacer instantanément d’une bannière à une autre, pourvu qu’elles soient déverrouillées. Au contact, les bannières ravitaillent vos objets consommables et vous permettent de mettre à jour les membres de votre groupe et votre équipement au cours d’une mission. Elles servent également de portail aux joueurs qui souhaitent rejoindre une partie en multijoueur.

Rencontres et découvertes attendant le ronin dans son voyage

Au fil de votre traversée de ce vaste monde, vous rencontrerez des gens au cours de divers événements et vous collecterez le butin de différents défis.

Missions annexes avec les gens du cru

Les missions annexes concernent ceux qui ne sont pas des samouraïs, y compris ceux qui ont abandonné leur statut social de samouraï et sont devenus des marchands ou des fermiers plus ou moins riches. Au cours de ces missions, les gens du cru vous confient des tâches si vous possédez certains objets spécifiques ou si vous avez établi avec eux un niveau donné de relations.

Rencontres fortuites

Pendant la partie, vous vivrez des événements aléatoires appelés « rencontres fortuites ». En fonction des endroits et du moment où ils surviennent dans le jeu, vous pouvez ne pas expérimenter deux fois le même événement.

Sécurité publique

Battre des bandits améliore la sécurité des zones dangereuses. En augmentant la sécurité publique, vous améliorez vos liens avec la région et ses habitants.

Activités

Au fur et à mesure que vous entrez plus profondément dans l’histoire, vous déverrouillez un peu partout différentes activités qui vous offrent une chance d’obtenir des récompenses. Pour vous entraîner, vous pouvez visiter des dojos dans différentes régions et combattre des personnages que vous avez rencontrés préalablement. Les autres activités comprennent le tir à l’arc à cheval, l’artillerie ou la collecte de chats qui se cachent dans les endroits les plus inattendus.

Parcours d’obstacles

Dans toutes les zones, il y a des endroits qu’on ne peut pas atteindre par les voies de progression habituelles. Vous devrez utiliser habilement votre grappin ou votre planeur pour y accéder, ce qui vous permettra d’obtenir une récompense (un coffre au trésor, un autel, un chat…)

Rise of the Ronin sera disponible sur PS5 le 22 mars. Retrouvez plus d'infos et les images sur la page sur Playstation Blog.

Source : http://blog.fr.playstation.com/

Dernières news
Genshin Impact
Visions of Mana
Shin Megami Tensei V : Ve ...
Runa
Echoes of Elysium
The Last Spell
Disgaea 7 Complete
Neverwinter
Front Mission 2 : Remake
Shin Megami Tensei V : Ve ...

Même catégorie
Conseils des développeurs pour...
Un trailer d'histoire
le troisième journal des dével...
Des trailers sur les armes et ...
Le journal des développeurs su...
Un trailer de gameplay
Une date pour l'A-RPG de Team ...
Un nouvel A-RPG de Team Ninja

Youpi-pon !, Zazadan, Xenoblade Thèmes
© 2000-2024 Toute reproduction interdite sans autorisation - Termes d'utilisation - Ikoula - Haut de la page
Partenariats : Puissance Zelda | Final Fantasy Ring | Régie pub